Igloofest: les choix de Touki Montréal

À partir du 18 janvier et jusqu’au 3 février, le festival de musique électronique, Igloofest attend les Montréalais chaque fin de semaine, pour neuf soirées, en plein cœur du Quai Jacques Cartier dans le Vieux Port.

Cette année encore la programmation éclectique propose de voir et de découvrir des artistes locaux et internationaux, voici notre sélection, pour cette 12e édition de l’Igloofest :

KIDDY SMILE: scène Sapporo, jeudi 18 janvier, à 20 H 30

Le français, adepte de la house, sera un des premiers à fouler la scène Sapporo, le premier soir de l’ouverture. DJ, producteur et également danseur, ce fils de Camerounais a plusieurs talents à son arc. Il est militant LGBTQ et aussi précurseur dans le voguing, un style de danse urbaine dans les clubs gais, originaire des années 70. Un événement à ne pas rater.

KAYTRANADA: scène Sapporo, jeudi 18 janvier, à 21 H 30

Le Québécois, originaire de Longueuil, est LA tête d’affiche de l’Igloofest 2018. Originaire d’Haiti et de son vrai nom Louis Kevin Celestina, il est un des beatmakers et producteurs les plus demandés actuellement dans le monde.

Il a collaboré, entre autres, avec Alicia Keys et Chance the Rapper.
Le DJ a remporté en 2016 le prix musique Polaris. Pour tous ceux qui aiment les mélodies soul, funky enrobées de percussion, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

OURI: scène Vidéotron, vendredi 19 janvier, à 20 h 30

La DJ montréalaise vous fera découvrir son univers audacieux, un mélange de mélodies transcendantes et d’autres plus tendues.

Elle arrive à mêler rythmes agressifs et apaisants, dans une ambiance harmonieuse. D’origine Guyanaise de par sa mère, Ouri est multi-instrumentiste, dj et productrice et vous fera passer un moment très aérien en sa compagnie.

PETIT BISCUIT: scène Sapporo, vendredi 19 janvier, à 23 h :

À 18 ans et encore étudiant, il est le nouveau phénomène de la musique électronique française. Mehdi Benjelloun est originaire du Maroc de par son père.

Le DJ s’est fait connaître en publiant des morceaux sur Soundcloud, il s’est révélé avec son titre “Sunset Lover”, un artiste autodidacte, né dans sa chambre d’ado. Il a joué dans de nombreux festivals internationaux et sera pour la première fois au Vieux Port, pour l’Igloosfest.

MISSTRESS BARBARA: scène Sapporo, samedi 27 janvier, à 22 h 30 

DJ renommée, la québécoise a assuré plus de 6 h de performance lors du dernier Piknic Electronik 2017, c’est dire que sa nouvelle performance à l’Igloofest de cette année est attendu.

Son style mêlant house et techno est devenu une référence sur la scène internationale. Elle a sorti deux albums, en 2009 “I’M No Human” et en 2012 “Many Shades of Grey”.

Boi-1da: scène Sapporo, vendredi 1er février, à 21 h

Producteur et DJ Hip-hop canadien, Matthew Samuels, de son vrai nom, est originaire de Jamaïque. Il a collaboré avec notamment Eminem, Nas, Kendrick Lamar, Drake, Jay-Z ou encore Nicki Minaj pour ne citer qu’eux. Basée sur l’utilisation de samples, sa musique ajoute également la présence d’instruments (clavier et boite à rythmes) pour proposer un univers très rythmé.

Pour connaître toute la programmation des artistes invités et avoir toutes les informations sur cette édition de l’Igloofest 2018, vous pouvez aller visiter le site officiel, ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.