Femi Kuti à Montréal avec un album pour Nuits d’Afrique

Le chanteur nigérien Fémi Kuti, un des dignes héritiers de son père Fela, sera l’artiste qui ouvrira la 32e édition du Festival international Nuits d’Afrique en 12 juillet prochain.

Pour cet artiste, ce sera l’occasion de présenter son récent opus, One People One World, sorti en février de cette année. L’album a été enregistré à Lagos avec comme toujours la collaboration de son groupe The Positive Force.

Le spectacle d’ouverture se tiendra au MTELUS, dès 20 h 30.

Fils aîné du père de l’Afrobeat, Fela Anikulapo-Kuti a repris le flambeau de ce genre musical qui allie musique traditionnelle du Nigéria avec jazz et soupçon de funk. Le Natif de Londres a depuis repris le club mythique dans lequel son père a changé plus d’une fois le sens de la vie, le  Shrine.

Ce dixième album est doté de 14 titres dans lesquels l’artiste louange le continent (Africa will be great again) tout en dénonçant les tares comme la corruption. Éternel optimiste, il en appelle aussi de ses vœux à plus d’humanité dans un monde en plein doute.

Pas étonnant d’ailleurs qu’il soit devenu en 2002 ambassadeur de l’Unicef  pour la défense des droits des enfants.

«Pour  ce nouvel album, l’artiste a volontairement créé une musique plus optimiste dans le but de donner un message d’espoir aux nouvelles générations», indique-t-on dans un communiqué.

L’album One People One World de Femi Kuti  est sorti sous l’étiquette Knitting Factory Records 2018

Pour en savoir plus :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.