Moi, figuier sous la neige d’Elkahna Talbi

Moi, Figuier Sous la Neige, Elkahna Talbi, Mémoire d’encrier,

Sortie au début de l’année 2018, Moi, figuier sous la neige de l’auteure Elkahna Talbi, connue également sous le nom de scène de Queen KA, raconte avec poésie et élégance la différence et l’enchevêtrement des cultures.

Pour son premier ouvrage, Elkahna Talbi a choisi de ne pas se perdre et de s’attaquer à ce qu’elle connaît le plus: elle-même.

Publié chez Mémoire d’encrier, le recueil de poésie de 80 pages dissèque, s’il le fallait encore, le sort de ceux qui seront toujours partagés entre deux cultures. Celle d’ici, ou ils ont appris la vie, et celle de là-bas, ou ce sont leurs parents qui ont découvert les exigences de la vie.

 

Elkahna est née à Montréal de parents tunisiens. Pour elle, l’écriture a été plus qu’une religion, un repère, un mantra.

Dans son ouvrage, elle a voulu « mettre des mots sur les blessures et les doutes qui persistent », dit-elle. Le résultat est bluffant et laisse à penser qu’elle a sans doute trouvé la maison qu’elle passera malgré tout sa vie à chercher.

Entre Montréal et Tunis, Sidi Bou Said et Hochlag, elle a su créer une terre d’érable et de sable. À ceux qui veulent s’initier à son Carthage-en-Québec, la « porte restera grande ouverte », en autant qu’on veuille bien se procurer le livre, le lire et ensuite….fermer les yeux !

Premier poème

Acheter la valise
remplir la valise
peser la valise
refaire la valise
écraser la valise
sacrer sur la valise

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.