Festival afropolitain nomade: des artistes d’ici à Dakar

Des artistes montréalais et québécois ont été invités à présenter leur travail dans le cadre de la 5e édition du Festival afropolitain nomade qui se tient cette année à Dakar au Sénégal.

Fondé par le Montréalaise Vanessa Kanga, alias Veeby, ce festival qui fait le tour des capitales francophones d’Afrique se déroule jusqu’au 28 juillet. Pour l’occasion, l’artiste autochtone Natasha Kanapé Fontaine fait partie de la programmation.

L’auteure, innue et originaire de Pessamit sur la Côte-Nord, est poète-interprète, comédienne, artiste en arts visuels et militante pour les droits autochtones et environnementaux. Elle est l’auteure de plusieurs recueils de poèmes parus chez Mémoire d’encrier, dont Manifeste Assi, finaliste au Prix Émile-Nelligan, en 2015. Pendant le festival, tout comme l’artiste en arts visuel Julien Trésor Kandolo, elle sera en résidence de création.

Outre Natasha Kanapé Fontaine et Kandolo, soulignons aussi la présence de Jean Gardy, Woyo et du groupe K-Iri qui vient de jouer au Festival Nuits d’Afrique.

Forcément, la fondatrice Veeby sera également du festival. En plus d’animer un évènement sur la place des femmes dans l’art et la culture, elle participera à une soirée soul & hip-pop.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.