Souldier : le retour gagnant de Jain

Trois ans après la sortie de son excellent premier album Zanaka, la petite frenchy Jain revient avec Souldier, un deuxième disque aux influences très riches qui amalgame électro, pop, hip-hop, rythmes africains et orientaux, reggae… Un vrai bonheur pour les oreilles.

Souldier regroupe une collection de dix morceaux énergiques, taillés sur mesure pour les
radios et surtout, la scène.

D’ailleurs, la chanteuse toulousaine de 26 ans sillonne actuellement les routes pour présenter ses nouvelles créations (elle a fait, entre autres, escale cet été au Festival d’été de Québec, au Festival de Jazz de Montréal et au Sherblues
& Folk de Sherbrooke).

Sur On My Way, le morceau qui ouvre le disque, les rythmes orientaux tiennent une place prépondérante. Le beat, qui est plutôt lourd et sombre, peut faire penser au travail de Timbaland sur le disque Exodus de la chanteuse japonaise Utada ou sur certains titres
d’Aaliyah. C’est très réussi comme entrée en matière.

Flash (Pointe-Noire) et sa profusion de cordes a un petit côté cinématographique. Alright, extrait dévoilé depuis quelques mois, est plutôt agréable à l’écoute avec ses sonorités reggae et tropicales. Oh Man et ses riffs de kora du Malien Sidiki Diabaté (fils de la légende Toumani Diabaté) rendent un bel hommage à la musique africaine.

Inspecta nous replonge en enfance grâce à un sample du générique de l’Inspecteur Gadget.

Les riffs de guitare sèche et les violons de Dream amènent un peu de douceur au rythme plutôt soutenu du disque. Les rythmes endiablés de Star donnent quant à eux envie de sauter dans les airs.

Les accents électro-reggae et hip-hop de Feel It ralentissent un peu la cadence. Abu Dhabi nous transporte au Moyen-Orient. Et enfin le reggae acoustique de
Souldier conclut parfaitement le disque.

Un deuxième essai très abouti et réussi, en somme.

Notre note : un bon 9/10.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.