Le suspendu de Conakry de Jean-Christophe Rufin

Le suspendu de Conakry, Jean-Christophe Rufin, Flammarion

L’immortel Jean-Christophe Rufin propose avec son roman Le suspendu de Conakry (Flammarion) un petit bijou de fiction à saveur policière qui comme l’indique le titre se déroule en Guinée, sur le continent africain.

Publié ce printemps, ce roman est le premier d’une série policière avec pour héros Aurel Timescu, originaire de Roumanie, et maintenant consul à l’ambassade de France en Guinée.

Son accent et sa petite silhouette ne lui rendent pas grâce et à Conakry, il subit souvent les foudres et les moqueries de son patron. Ce dernier est toutefois en vacance lorsqu’un fait divers triste se produit sur le port de cette ville ouest-africaine. Le corps d’un Français est découvert suspendu au mât de son voilier et sa maîtresse «locale» est suspectée de complicité pour ce meurtre sordide.

Jean-Christophe Rufin profite donc pour braquer les lumières sur le travail d’un consul dans une ambassade, quoique son personnage soit plus téméraire que d’autres. Il faut trouver la famille et les proches, les avertir et incidemment les accompagner, au besoin, dans leur peine.

Aurel Timescu ne s’arrête toutefois pas là. Il profite des quelques jours qu’il lui reste, avant le retour de son tyran de patron, pour accomplir un rêve d’enfant, celui d’être policier. Il va donc pousser son enquête plus que celles des commissaires guinéen Bâ et français Dupertuis.

Médecin, mais aussi diplomate (il a été ambassadeur de France au Sénégal), Jean-Christophe Rufin propose à notre avis un polar réussi dans lequel il allie les ingrédients du genre avec sa connaissance de la diplomatie et du continent.

Prix Goncourt 2001 avec Rouge Brésil, il a aussi écrit Le Collier rouge, Check-point ou encore Katiba, Le Parfum d’Adam.Il a été élu en 2008 à l’Académie française.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.