«Giselle», le retour de la chorégraphe sud-africaine Dada Masilo

Plus de deux ans après la présentation d’une de ces pièces, la chorégraphe sud-africaine Dada Masilo revient à Montréal en grande pompe présenter son spectacle de danse Giselle, le 25 septembre, au Théâtre Maisonneuve, à la Place des Arts.

Native de Soweto en 1958, Dada Masilo avait conquis l’assistance de la salle Wilfried-Pelletier en janvier 2016 avec son Swan Lake, adaptation du «Lac des cygnes» de Tchaikovsky, classique par excellence dans l’histoire de la danse.

Cette fois, elle revient avec Giselle qui met en scène «l’idylle torturée d’une jeune fille qui sombre dans la folie et meurt d’avoir été trahie par l’homme qu’elle aimait».

Le spectacle est présenté cinq soirs consécutifs, à partir du 25 septembre prochain, à 20 h. Deux fois, le 26 et let 28, il y aura elle rencontrera le public.

D’ores et déjà, la critique a salué son «travail sensationnel» avec des «scènes de danse explosives et énergiques»

Il faudra voir ce que ça donne à Montréal pour se faire une idée.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.