Spike Lee de retour au Festival du film black de Montréal

Spike Lee au FIFBM en 2016

Le Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM) se tiendra cette année du 25 au 30 septembre prochain et ce sera encore l’occasion de revoir le cinéaste américain et activiste Spike Lee.

Pour sa troisième visite au festival, Spike Lee participera à une conférence, le 26 septembre, ou il reviendra sur son parcours, ses films ainsi que son activisme pour la lutte pour les droits civiques. Rappelons que Spike Lee a remporté cette année le Prix du Jury à Cannes pour son film Blackkklansman.

«Spike Lee est un pionnier, une source d’inspiration et de motivation pour toute une génération. Son engagement envers le cinéma indépendant, son courage, sa détermination et son militantisme pour la justice sociale font une vraie différence dans un monde qui trop souvent tend à nous réduire au silence», a confié Fabienne Colas, présidente et fondatrice du Festival.

En ouverture, le 25 septembre, c’est le film Obey de Jamie Jones, gagnant du prix meilleur cinématographie, à Tribeca, qui sera présenté au public.

La projection sera suivi d’une discussion avec le réalisateur. «OBEY illustre la réalité crue d’un jeune homme qui s’efforce de devenir meilleur, dans un univers où tout semble contre lui. Par sa réflexion qui nous ébranle, ce film vous clouera assurément sur votre siège», a souligné Mme Colas.

En clôture, les festivaliers auront droit au film Dead Women Walking de Hagar Ben-Asher qui sera diffusé au cinéma Impérial.

Au total, 72 films provenant de 25 pays seront projetés lors de la 14e édition du Festival international du film black de Montréal.

Par ailleurs, cette année la programmation propose pour la première fois un programme jeunesse qui se tiendra au Cinéma du Parc, entre 13 h et 18 h. Six films seront présentés cette année, soit Bilal: A New Breed of Hero ; Wireless de Tayo Odesanya (Angleterre); Minga et la cuillère cassée de Claye Edou (Cameroun) ; L’arbre à Palimpseste d’Ingrid Agbo, Sacha Perrin-Bayard (France) ; Liyana, d’Aaron et Amanda Kopp et Cut Bait de Robert Walkine (États-Unis).

Présenté cette année par Québecor, le FIFBM proposera encore son «Black Market», les 29 et 30 septembre.

Pour plus d’infos: www.montrealblackfilm.com

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.