«NoirEs sous surveillance»: le livre coup-de-poing sur la situation des Noir.e.s au Canada

Lorsqu’on parle de violences policières et de racisme à l’égard des Noir.e.s, le réflexe de beaucoup de Canadiens est de penser à ce qui se passe aux États-Unis. Mais savent-ils que ces violences envers les personnes noires ont également lieu ici? L’auteure et activiste Robyn Maynard remet les pendules à l’heure dans son essai PolicingBlack Lives : State violence in Canada from slavery to the present, traduiten français sous le titre NoirEs sous surveillance – Esclavage, répression et violence au Canada.

Racisme systémique, diabolisation des corps noirs, esclavage, pauvreté, brutalités policières, incarcérations de masse, misogynoir… Le spectre des sujets abordés dans l’ouvrage de Robyn Maynard est très large.

Policing Black Lives couvre près de 400 ans d’histoire des Noirs.e.s au Canada.

D’après l’auteure, le racisme anti-noir.e.s passe la plupart du temps inaperçu au Canada.

Robyn Maynard

«Lorsqu’on le reconnaît, on présume qu’il existe, peut-être, mais que c’est l’affaire d’un autre temps (qui remonte à plusieurs siècles) ou que ça se passe ailleurs (aux États-Unis). Beaucoup de Canadiens assistent à la grogne grandissante aux États-Unis à propos des relations raciales, mais ils se distancent de ces mêmes réalités chez eux» (traduction libre), écrit Robyn Maynard dans l’introduction de son livre, publié en anglais aux Éditions Fernwood.

L’objectif de l’auteure est de remédier à ce manque de connaissance des Canadiens à propos de leur propre histoire, de leurs propres réalités. Et on peut dire qu’elle s’en sort plutôt bien.

NoirEs sous surveillance est un ouvrage dense et extrêmement bien documenté. La lecture peut, par moment être un peu laborieuse, tant le propos regorge d’exemples et se base sur des sources scientifiques très variées. Mais on ne pourra pas reprocher un livre comme celui-là d’être « trop » documenté. Au contraire, on salue la grande rigueur dans l’exécution.

L’ouvrage de Robyn Maynard est un livre essentiel qui mérite une bonne place sur votre table de chevet. Et pourquoi pas, sous le sapin de Noël? Après l’avoir lu, la vision que vous avez du Canada et de son multiculturalisme, si vanté souvent, ne sera certainement plus la même.

Policing Black Lives: State violence in Canada from slavery to the present, Éditions Fernwood, 262 pages, 25 $.

NoirEs soussurveillance – Esclavage, répression et violence au Canada, ÉditionsMémoire d’Encrier, 464 pages, 29,95 $.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.