Cesaria Evora: déjà sept ans !

0

Il y a sept ans, la diva cap-verdienne Cesaria Evora disparaissait. Son souvenir et son héritage restent entiers, notamment cette année alors que son étiquette Lusafrica célèbre ses 30 ans.

La grande dame, qu’on surnommait affectueusement «la Diva aux pieds nus» s’est éteinte le 17 décembre, quelques mois après avoir pris sa retraite en raison de multiples problèmes de santé.

Son dernier album Nha Sentimento, sorti en 2009, avait été acclamé par Touki Montréal. «Il s’inscrit dans la continuité de l’oeuvre de la chanteuse avec une petite dose de légèreté en plus», soulignait-on.

«Fidèle à ses habitudes, Cesaria Evora s’est entourée d’une pléiade de musiciens sur Nha Sentimento. Sur les titres Vento de sueste, Sentimento et Mam’Bia  É So Mi, la chanteuse est accompagnée d’un ensemble de cordes égyptiennes coordonné par Fathy Salama qui dirige le Grand orchestre du Caire.Un choix musical judicieux, puisqu’il donne de l’amplitude aux mélodies. L’accordéon s’invite aussi sur Nha Sentimento en ajoutant des saveurs latines en particulier sur Ligereza, chanson enregistrée à Bogota avec l’accordéoniste Henri Ortiz.»

https://www.facebook.com/CesariaEvoraOfficial/videos/362994164279197/?xts__%5B0%5D=68.ARC5eUiOtC49FeqHUnzurRLsNYVBD41Uvyhknd4f8dFd4Ov5lAIE7jIC5n3OhkVWZDHwD3nmy394k_RSXILo1-2CbVdtRvKhwbFDPgHunMVmP2c3Ha1RhlQ-U1STfVbd2_KtiQ66xhbfOPmu2aiGD7AbVvp8ELCfl-zYA_eACaxaMc7GrLIVhzM3se4mCg1zDHIJWRzMCDxUwOpFhWX-uT2Thh0Xs0Vw6C7NWcl0FvZCzXcOIjGl2ndu1L-LSi_zpnwYpua1FbcEP4jsrdkajW46fzLYiHBvRONs-EG7-kzD01cEvOdmYAkANf4lXejB5j1wdchfiI3XKpmgk4i7IRNEn1Pw-8Rs2nOHfZTsUuxIXu-5CX8lvJLtcNpR4HOJNf1YmaMz_E_WVifVoP98oicMR3-F_k6l8DxqvIVtrIngx6M1kqb27VaUMNIKAGACABlFT5MAXSRNZo4O22an_w4fRHr75rJMlR2tHyenSzrku64U-d8Q-6jy0Cc&__tn=H-R

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.