Un prix pour une BD de la maison d’édition Harmattan à Angoulême

0

La bande dessinée «Le cauchemar d’Obi», de Chino, Tenso Tenso et Jamón y Queso vient d’être primée au festival off d’Angoulême.

Jamón y Queso, de son vrai nom Ramon Esono Ebalé, a reçu le prix Couilles au Cul du Festival de la BD d’Angoulême, «qui récompense les auteurs qui en ont et qui les portent».

Publié chez l’Harmattan BD, cette histoire raconte la vie presque rêvée (diront certains) de Teodoro Obiang Nguema, le tout puissant président de la Guinée équatoriale qui par une astuce d’auteur change de vie pendant un sommeil.

D’homme fort de ce pays d’Afrique centrale depuis presque 40 ans, il se retrouve sans le moindre sou dans les rues de la capitale.

C’est cette histoire qui a plu au jury de Festival Off de la bande dessinée d’Angoulême. Le Cauchemar d’Obi, du diminutif d’Obiang, a été scénarisé par Chino et Tenso Tenso et les dessins sont l’oeuvre de Jamón y Queso

«Activiste et artiviste, Ramon Esono Ebalé s’engage à démystifier le dictateur Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Il vise à dénoncer les abus du régime, les  inégalités de richesse dans le pays, la corruption des services de police et la censure exercés et imposés par le président, au pouvoir depuis 1979», peut-on lire dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.