Zab Maboungou et Rodney Saint-Éloi, membres de l’Ordre des arts et des lettres du Québec

L’éditeur montréalais Rodney Saint-Éloi, derrière la maison d’édition Mémoire d’encrier, et la chorégraphe Zab Maboungou, qui a fondé la compagnie Danse Nyata Nyata, deviennent membres de l’Ordre des arts et des lettres du Québec.

Cette distinction méritée de ces deux Montréalais passionnés font d’eux des nouveaux ambassadeurs culturels québécois, et ce, en raison de «leur contribution remarquable au développement, à l’essor et à la réputation d’excellence des arts et lettres du Québec, ici et à l’étranger».

«C’est à l’ensemble de notre communauté artistique québécoise que je dois cette reconnaissance et j’en suis extrêmement honorée», a confié sur sa page Facebook Zab Maboungou, nouvelle Compagne des arts et des lettres du Québec.

«Je ne prends pas çà comme une consécration par rapport à mon propre égo. Je prends çà comme un moment de l’histoire du Québec où ils disent il faut mettre Michel Tremblay (compagnon depuis 2015, NDLR), à côté de Rodney Saint Éloi pour créer un Québec beaucoup plus dans l’inclusion. Une société se construit dans le vivre-ensemble», Rodney Saint-Éloi, nouveau Compagnon des arts et des lettres du Québec, en entrevue à l’émission Kaleidoscope, sur les ondes de Canal M.

Il sera d’ailleurs à la Grande Bibliothèque, le 1er juin, pour un entretien avec Louise Dupré, L’événement sera gratuit et ouvert au public.

Au total, ils sont 17 à avoir été choisis par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Outre Zab Maboungou et Rodney Saint-Éloi, les autres récipiendaires sont Céline Dion, Serge Fiori, Nadia Myre, Pierre Thibault et Kim Thúy.

«La récompense que nous leur offrons témoigne de notre gratitude et de notre admiration envers ce qu’ils ont accompli», a souligné Mme Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ.

C’est depuis 2015 que le CALQ remet cette distinction honorifique, symbolisée par un insigne conçu par l’artiste joaillière Christine Dwane. Seulement 90 personnalités québécoises portent cet insigne à ce jour.

Natif d’Haïti, Rodney Saint-Éloi a écrit une dizaine d’ouvrages, aussi bien de poésie que d’essais sur la littérature et la peinture. La maison d’édition qu’il a fondée, Mémoire d’encrier, «rassemble les œuvres d’écrivains de renom et de nouvelles voix d’origines diverses».

Quant à la réputée Zab Maboungou, en plus d’être chorégraphe, elle est aussi interprète, philosophe, écrivaine, conférencière et pédagogue. D’origine franco-congolaise, Zab Maboungou est la directrice artistique de la Compagnie Danse Nyata Nyata.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.