Angèle, la nouvelle étoile qui a dynamité les Francos

Elle était attendue, la nouvelle étoile montante belge. Devant un MTelus bondé, Angèle a fait forte impression, ce dimanche 16 juin, elle qui était une des attractions principales de cette nouvelle édition des Francofolies de Montréal. Pour une deuxième visite, après l’année dernière en première partie d’Hubert Lenoir, la Bruxelloise a donné tout un spectacle et confirmé que son succès actuel est des plus légitimes.

La jeune belge de 23 ans a pendant toute sa soirée offert ce que le public attendait depuis de nombreux mois, le concert étant sold-out dès le mois de décembre. Il y avait beaucoup d’attente autour de cette belle blonde aux allures de femme fatale de la musique.

Proposant un tour d’horizon de ses nombreux succès, elle a commencé tambour battant avec La thune.

N’hésitant pas à manier l’humour en parlant au public, elle s’est démenée souvent seule au piano parfois avec ses deux musiciens. Son dernier titre à succès “Balance ton quoi” a ravi les fans de la chanteuse.

Tout était une question de partage. D’un côté, une chanteuse contente d’être au Québec et de l’autre, un public reprenant la totalité de ses paroles comme dans “La loi de Murphy” ou encore “Nombreux”.

Malgré son jeune âge, elle a une facilité déconcertante à être généreuse sur scène. Elle prend du plaisir, ça se voit, ça se ressent. Ses textes ne laissent pas indifférents. C’est LE phénomène francophone artistique du moment et les Montréalais le lui ont bien rendu.

En Belgique, il y a sans doute une famille fière d’avoir deux phénomènes artistiques dans la famille: Angèle, soeur de Roméo Elvis, s’est fait un nom dans l’industrie musicale avec un talent aussi développé que son frère.

Compositrice et auteure, elle sait jouer aussi bien du piano qu’elle chante. Elle a présenté sa tournée suite au succès de son premier album paru en 2018, Brol.

N’hésitant pas à mêler des chorégraphies avec la complicité de ses quatre danseuses, les tableaux ont souvent été inégaux, mais ont apporté une nouvelle énergie à la mise en scène. Angèle est une boule d’énergie, de bonne humeur et avec ce soupçon de fantaisie qui fait de sa performance sur scène un vrai beau succès.

Son dernier morceau en rappel a été un hommage à son frère, avec l’interprétation de “J’ai vu”.

Elle a réussi son passage en tête d’affiche et elle a réservé une surprise aux Montréalais, en annonçant son retour en décembre, dans une salle différente et un peu plus grande…

Le centre Bell est la prochaine destination de Mlle Angèle.

Bref, elle monte, elle monte la petite étoile belge et on se demande où elle va s’arrêter…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.