Test des écouteurs sans fil Momentum de Sennheiser

Ce n’était qu’une question de temps avant que le spécialiste allemand du son Sennheiser ne se lance à son tour dans le si populaire secteur des écouteurs véritablement sans fil. Avec son Momentum, l’entreprise reste fidèle à sa philosophie: la qualité avant tout. On l’a testé.

Face à la flopée de produits de ses concurrents principaux que sont Bose, Jabra, Apple et autres, le géant Senneheiser se devait de marquer le coup avec sa contribution au TWS (True Wireless Stereo) ou écouteur véritablement sans fil.

Ils ont été présentés au salon IFA de Berlin, à l’automne 2018. « Les écouteurs Bluetooth de conception raffinée établissent de nouveaux standards de qualité audio, en reprenant le style et le confort caractéristiques à la gamme Momentum », promettait alors l’entreprise.

C’est le moins qu’on puisse dire. Sobre, avec un design épuré tout en étant classe, le Momentum est un produit tactile, aimanté qui s’utilise facilement, permettant d’écouter la musique, de prendre des appels, mais aussi d’utiliser l’assistance vocale de son choix.

Dans l’emballage, on retrouve donc les oreillettes avec une finition aux détails métalliques et des aimants et broches de recharge plaqués or, un jeu d’embouts auriculaire avec quatre différentes tailles, allant du XS au L ainsi que l’étui de recharge recouvert de tissu et la câble de recharge (USB C).

Côté logiciel, il y a aussi la possibilité (quoi que par obligatoire) d’installer le logiciel Sennheiser smart Control App afin de contrôler et mieux personnaliser son produit. À noter qu’il fonctionne aussi bien sur Android que sur Apple.

Lorsqu’il est chargé, qu’on le sorte de son étui pour le porter à son oreille, on entendra «Power ON, No connection». Évidemment, il faudra changer la langue et choisir la plus appropriée. L’appairage est ensuite assez simple entre les oreillettes et l’appareil connecté.

L’entrée USB est située devant le boîtier, près du seul bouton qui existe et dont l’utilité est de pouvoir afficher l’état de charge, orange (-50 %), vert (+50 %) et rouge (décharge complète).

Lorsqu’elles sont portées, les oreillettes Momentum sont confortables et on pourrait les avoir longtemps, du moins jusqu’à leur décharge (normalement, 4 h et jusqu’à 8 h grâce au boîtier). Elles sont dotées de transducteurs audiophiles dynamiques 7 mm de Sennheiser.

«La gamme Momentum a toujours incarné la fusion d’un excellent son, d’une technologie progressive et d’une conception soignée», avait confié Frank Foppe, chef de produit chez Sennheiser.

Avec celle de gauche, on a accès au contrôle de la musique ou du son. Selon qu’on pèse une, deux ou trois fois, on lit le titre, on joue celui d’après ou celui d’avant. Avec celle de droite, on prend les appels. Des deux côtés, règle aussi le son.

Aussi bien pour les baladodiffusions avec juste des voix qu’avec des chansons (basses comme aiguës), l’utilisateur sera rarement déçu. Tout a été pris en considération.

Avec l’application, on a plus de latitude pour gérer le son et le bruit ambiant, grâce notamment à la fonction Transparent Hearing.

« Les environnements bruyants présentent peu de défis grâce à la technologie de beamforming à deux micros, qui optimise la captation de la voix pour des appels téléphoniques et des interactions avec les assistants vocaux d’une grande clarté », avait expliqué l’entreprise.

Bref, rien à redire sur ce produit, sauf peut-être à préciser que la qualité a un prix!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.