HaitiaNola, un album du collectif Lakou Mizik

Formé après le tremblement de terre de 2010, le collectif haitien Lakou Mizik revient avec un nouvel opus HaitiaNola qui mettra assurément les lecteurs dans l’ambiance chaude des soirées de la Perle des Antilles.

L’album sorti chez l’indépendant Cumbacha est truffé de collaborations de haute voltige à commencer par le mythique Preservation Hall Jazz Band qui ouvre l’album avec ses cuivres sur le titre Remmen.

Le talentueux virtuose Trombone Shorty accompagne aussi la bande avec un titre, Pistach Griye. Régine Chassagne et Win Butler du groupe Arcade Fire ne sont pas en reste sur la très entrainante Iko Kreyòl.

Il faut savoir que Lakou Mizik est un collectif multi-générationnel.

À la base, il y a Steeve Valcourt (chanteur et guitariste), Jonas Attis (chanteur) et Zach Niles (producteur américain, notamment producteur du  fameux documentaire sur les Sierra Leone’s Refugee All Stars). C’est eux qui ont décidé de réunir des musiciens pour faire quelque chose contre la morosité ambiante qui régnait à l’époque sur l’île après la tragédie de 2010.

«Après le tremblement de terre, tout le monde était bouleversé et certains pensaient que c’était la fin du monde. On voulait créer une chanson pour apporter un peu de vie. On s’est regroupé, on a fait un vidéoclip et le groupe est né», confie Steeve Valcourt, le fils du chanteur Boulo.

Sanba Zao

Dans le collectif, il y a aussi Lamarre Junior, Woulele Marcelin, Peterson Joseph, James Carrier, Belony Beniste et le doyen du groupe, Louis Lesly Marcelin, dit Sanba Zao.

Après un premier album paru en 2016, Wa Di Yo, Lakou Mizik est de retour cette automne, pour le plus grand bonheur des amateurs de rythmes haïtiens et même de Nouvelle Orléans. L’opus est réalisé par Eric Heigle (Lost Bayou Ramblers, Arcade Fire, The Soul Rebels).

C’est d’ailleurs le cas avec le titre proposé en collaboration avec Win Butler et Régine Chassagne de Arcade Fire, Iko Kreyòl, dont le clip a été réalisé justement entre Haïti et La Nouvelle Orléans.

Qui dit mieux ?

Il y a aussi du zouk, des chants traditionnels et bien d’autres ingrédients pour transformer son salon ou ses écouteurs en véritable carnaval.

Voici la liste des collaborateurs: Trombone Shorty, Tank de Tank & The Bangas, Win Butler et Régine Chassagne de Arcade Fire, Preservation Hall Jazz Band, Cyril Neville, Jon Cleary, Leyla McCalla, The Soul Rebels, Lost Bayou Ramblers, 79rs Gang, Raja Kassis (Antibalas) et Anders Osborne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.