Test du casque d’écoute Momentum 3 de Sennheiser: un véritable monstre de son

Sorti au début de l’automne, le casque d’écoute sans-fil Momentum 3 du fabricant allemand Sennheiser en est un de haut de gamme qui propose un son de haute qualité, sans compromis, dans un contenant de toute aussi qualité. On l’a essayé.

Lorsqu’on déballe la boîte d’emballage la première fois, on y découvrira un sac (ou housse) pour le transport (couleur grise) dans laquelle il y a le casque audio, mais aussi un câble USB C (avec adaptateur) ainsi qu’un câble audio jack (3,5) pour connecter le casque ainsi que le manuel d’utilisation, qu’il faut bien sûr lire.

Ce casque circum-auriculaire pèse 305 grammes pour des dimensions de 17 x 20 x 5 centimètres. Selon la compagnie, il a été “créé pour les mélomanes qui veulent emporter leur musique dans le monde réel”.

Ce qu’on aime en général avec ce produit c’est que quand écoute son dernier disque ou podcast préféré, lorsqu’on enlève le casque, la musique s’arrête. Quand on le remet, elle reprend exactement là où vous l’avez laissée. Très pratique quand on est parfois “dérangé”.

Il y a trois modes de suppression active du bruit, mais aussi l’écoute transparente et un bouton spécialement dédié pour assistance vocal, qu’on peut choisir en fonction de ses habitudes et de ses goûts.

En lui même, le casque est très confortable grâce aux coussinets en cuir véritable. Il est de couleur noir avec de robustes tiges métalliques en acier mat facilement réglables, selon la tête ou tignasse. Sur chaque écouteur, il est inscrit à l’intérieur la lettre correspondant aux côtés, soit L pour la gauche et R la droite.

Il faut savoir qu’il n y a pas de bouton d’ouverture ou d’alimentation: une fois qu’on déplie le casque, il s’allume. Puis de la même façon, il s’éteint lorsqu’on le plie.

Plusieurs utilisateurs apprécieront la présence d’une multitude de boutons (cinq) sur le casque (côté droit), aussi bien pour le volume que pour la prise d’un appel, la réduction du bruit, le déclenchement d’une piste ou de l’assistance vocale intégré au casque, notamment Alexa d’Amazon.

Notons au passage que le casque est doté de la technologie Tile qui permet de le retrouver rapidement en utilisant le logiciel correspondant.

D’un point de vue technique, les ingénieurs de Sennheiser l’ont douté de la suppression active du bruit et de l’écoute transparente («Transparent Hearing»), qui permet de profiter de la musique tout en pouvant écouter ce qui se passe à côté de soi.

Cette dernière fonctionnalité peut-être pratique dans un environnement de travail en cubicule ou tout le monde travaille, mais n’a pas le choix de rester à l’écoute de ce que disent les autres.

La fonction sophistiquée de suppression active du bruit offre trois modes adaptés à différents environnements (max, anti-vent et anti-pression).

Pour une meilleure personnalisation, il est impératif de télécharger l’application Sennheiser Smart Control (la même que pour les écouteurs 100 % sans-fil Momentum). Elle offre les modes de suppression de bruit, de transparence ainsi qu’un égaliseur intégré.

Plusieurs apprécieront aussi la possibilité de lancer plus rapidement la musique avec la fonction marche/arrêt automatique et la pause intelligente qui détecte quand le casque est rangé ou non utilisé, comme souligné plus haut. Attention toutefois, car en bougeant parfois trop la tête, certains pourraient finir par s’agacer des pauses intempestives.

Reste que c’est la qualité du son qui fait de ce casque, un produit de luxe, car, il a tendance à reproduire, selon Sennheiser “la profondeur et la précision bien équilibrées d’un enregistrement en studio”.

En outre, il différencie chaque fréquence, de sorte qu’il est possible d’entendre “les graves, les médiums et les aigus dans un ensemble à l’harmonie parfaite”.

À chacun de se faire une idée. Dans notre cas, l’écoute de différents style de musique, d’Idan Raichel à Rachid Taha, en passant par BigFlo & Oli, Petit biscuit, Angèle ou même Mozart, nous a stupéfaite et plus que comblée.

Question codecs et donc connectivités, Sennheiser assure plus que l’essentiel l’ayant doté de NFC (Near Field Communication), Bluetooth 5, mais aussi de l’aptx, l’aptx Low Latency et l’AAC.

La réduction du bruit est efficace et perfomante quoi que d’autres produits de la concurrence vont encore plus loin.

L’autonomie, d’environ 17 h, est aussi correcte, même si à ce prix, elle aurait pu être encore meilleure. Rappelons toutefois que la qualité du son et la polyvalence ont un prix.

En résumé

On a adoré :

  • La qualité du son
  • La qualité, le design et la finition du produit
  • Le confort
  • L’autoallumage
  • Les codecs qui viennent avec
  • L’ajout de la fonction Tile

On a moins aimé :

  • L’autonomie
  • La multitude de boutons peut être déconcertante

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.