RIDM: “Mother, I Am Suffocating. This Is My Last Film About You”

Présenté aux RIDM, le long métrage Mother, I Am Suffocating. This Is My Last Film About You de Lemohang Jeremiah Mosese est un film expérimental

Pour son premier long métrage, le cinéaste originaire du Lesotho et installé en Allemagne propose de plonger le spectateur pendant 76 minutes dans un expérience cinématographique.

Les amateurs de suspense et d’oeuvre à la Michael Moore sont priés d’aller voir ailleurs. Ici, place à l’esthétisme et à la métaphore. C’est avant tout une oeuvre d’art presque contemporaine.

Tout au long du film, il y a une femme qui parcourt les paysages dans un pays en portant sur elle une lourde croix sur son dos. En même temps, on entend une voix off qui semble venir de très loin de quelqu’un qu’on devine être un enfant interpellant sa mère.

En réalité, l’auteur questionne la terre et l’univers sur le sens de la vie, de ce qu’elle produit et du lien entre tout ça. En fait, comme dirait l’autre, “tout est dans tout”.

I would rather be an immigrant in foreign lands than suffocating in your womb (Je préférerais être immigré dans un pays étranger que de suffoquer dans ton ventre)

Citation du film

En noir et blanc, le film déjà lent est parfois encore plus saccadé et on se retrouve parfois en arrêt presque complet.

Entre les rues d’un endroit qu’on devine être la ville, il y a aussi des paysages “fabuleux” de la campagne. Il ne faut chercher de réponse à la fin, mais bien lire entre les lignes et aussi s’interroger sur l’appartenance à une terre, une famille, un endroit ou même une mère.

En filigrane, il y a aussi la question de la diversité, moins raciale que sexuelle. Quelle place donnée au LBTQII dans ce pays d’Afrique enclavé et même en général sur le continent. Le regard des badauds en dit long sur le sentiment de l’auteur.

Chef d’oeuvre dirons certains. Perte de temps diront d’autres. L’essentiel est d’y trouver ou pas une réponse adaptée…à la question (qu’on se pose).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.