Musique: nos découvertes de l’année 2019

Mauvais Œil

Le duo formée de la chanteuse Sarah Benabdallah et son complice Alexis Lebon ont sorti en 2019 un EP soigné dans lequel ils assument clairement ses influences orientales.

Pour en savoir plus sur Mauvais Œil

Kokoko!

Ce curieux collectif, aussi déjanté que survolté, a fait paraître un premier album tout aussi énigmatique, Fongola, ou l’on peut entendre leurs instruments fabriqués en se servant de matériaux recyclés, essentiellement pour des raisons économiques.

Pour en savoir plus Kokoko!:

Haviah Mighty

La rappeuse torontoise Haviah Mighty a réussi à charmer le jury du Prix Polaris cette année grâce à son excellent premier album 13th Floor. L’un de nos gros coups de coeur de l’année 2019.

Pour en savoir plus sur Haviah Mighty

Flèche Love

L’auteure-compositrice-interprète Flèche Love, Amina Cadelli de son vrai nom, a proposé Avec Naga part I, un projet dans lequel elle s’est mouillé beaucoup en partageant avec le public son féminisme et ses thèmes résolument humanistes.

Pour en savoir plus sur Flèche Love:

Lous and the Yakuza

Avec un premier titre prometteur, Dilemme, sorti à la fin du mois de septembre, Lous (prononcé lousse), de son vrai nom Marie-Pierra, and the Yakuza a fait fort et plusieurs attendent avec impatience la sortie de son projet chez Columbia/Sony.

Pour en savoir plus Lous and the Yakuza:

EMDE

L’année a été remplie pour le Malien Mamoutou Dembélé, alias EMDE. Il a remporté pas moins de trois prix, soit le Prix Syli d’Or, le Prix Coup de Coeur du Conseil des Arts de Montréal et du Prix Afropop.

Pour en savoir plus EMDE

Tedy

YouTuber de pranks avant d’embrasser une carrière musicale, l’artiste d’origine haïtienne, installé depuis 10 ans à Montréal a sorti récemment un premier clip vidéo pour son EP à venir, l’an prochain.

Pour en savoir plus sur Tedy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.