Pour sa première en Amérique du Nord, Aya Nakamura débarque à la Place Bell

Le phénomène Aya Nakamura, qui cumule plus de 1,5 milliard de vues sur YouTube, va débarquer à la Place Bell à Laval, le 9 avril prochain, pour un spectacle qui promet.

Ce premier spectacle en Amérique du Nord de la chanteuse de titres à succès comme DjaDja et Pookie promet puisque cette Franco-Malienne, native de Bamako et ayant grandi à Aulnay-sous-Bois dans la banlieue parisienne, reste en 2019 (comme en 2018) l’artiste féminine française la plus streamée et regardée dans le monde.

La jeune femme de 24 ans jouit d’une immense popularité sur le continent noir, en l’occurrence, ou l’on écoute en boucle ses verres d’oreille. Rien qu’avec le titre Djadja, Aya Nakamura – de son vrai nom Aya Danioko – a amassé 450 millions d’écoutes en streaming.

Son succès, elle le doit à cette façon de proposer du RnB à la française avec des inspirations zouk et Afro.

«Issue d’une famille de griots, elle été élevée par une maman qui a toujours chanté, sans jamais chercher à faire de la musique une profession. C’est donc tout naturellement qu’Aya s’était tournée dès son plus jeune âge vers le chant», explique-t-on.

Son spectacle dans la région de Montréal sera son tout premier en Amérique du Nord et il précédera un autre très attendu, au festival de Coachella aux États-Unis.

Outre DjaDja, Copines et Pookie, issus du dernier album Nakamura, citons aussi le succès Comportement, sur lesquels une pléiade de personnes se sont déhanchées les hanches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.