Francos: l’afro-trap de MHD galvanise la foule, même Didier Drogba

On parle déjà de lui comme étant LE phénomène de cette année 2016 du rap français. Le jeune MHD, véritable ambassadeur de l’afro-trap, a galvanisé la foule lors d’un passage remarqué sur la scène La Presse + des Francofolies, jeudi soir. Didier Drogba, l’attaquant étoile de l’Impact, était même de la partie.

MHD-Francos-2016-Touki-Mtl-2Il était 21 heures précises lorsque le jeune rappeur de 21 ans s’est présenté sur scène devant une foule très compacte qui était venue l’applaudir. Très populaire en France, MHD, Mohamed Sylla de son vrai nom, l’est également à Montréal, vu l’accueil que lui a offert le public de la métropole.

Fort de ses 130 millions de vues sur YouTube, l’artiste vendéen, qui a néanmoins grandi en région parisienne, est né d’un père guinéen et d’une mère sénégalaise. Il a galvanisé une foule très enthousiaste et conquise d’avance grâce à son afro-trap, un style musical qui mélange rap et rythmiques africaines (rumba congolaise, azonto du Ghana…).

«Montréal est chaud!», s’est-il écrié à plusieurs reprises lors d’un spectacle d’une heure rodé au quart de tour qui ne comptait quasiment pas de temps mort.

MHD-Francos-2016-Touki-Mtl-3Et effectivement, les quelques centaines d’admirateurs qui s’étaient déplacés pour l’occasion étaient motivés et n’ont pas hésité à s’époumoner et à danser sur les rythmes endiablés de ses compositions.

Il a bien évidemment interprété toutes les parties de sa populaire série Afro trap, devenue virale en ligne, à savoir La Moula, Kalala Bomaye, Champions League, Fais le mouv, Molo Molo et, forcément, Ngatie Abedi, au grand plaisir de l’auditoire.

Toutefois, lorsque les premières notes de sa chanson Amina ont résonné, la foule s’est soulevée d’un commun accord. C’était très certainement l’un des moments forts de la soirée. Il est vrai qu’il est difficile de résister à la rythmique entraînante de ce morceau. Très connecté sur les réseaux sociaux, il s’est même permis de reprendre le refrain d’Amina pour le mettre sur Snapchat.

MHD-Francos-2016-Touki-Mtl-4Un invité de marque

«Y’a-t-il des Africains?» a-t-il lancé au public avant d’interpréter son morceau À l’Ouest. C’est alors que Didier Drogba a fait une apparition éclair sur scène sous les applaudissements du public. Le joueur de soccer ivoirien est revenu un peu plus tard sur scène pour se déhancher aux côtés de MHD sur le titre Roger Milla, un hommage au célèbre footballeur camerounais.

Le rappeur français a dégainé Champions League, son morceau le plus connu, à la fin du spectacle dont les paroles ont été reprises en choeur par une bonne partie du public.

MHD-Francos-2016-Touki-MtlTrès énergique et généreux sur scène, MHD a offert un concert énergique et explosif entouré de deux acolytes. On comprend mieux pourquoi il suscite autant l’engouement ces derniers mois en France, mais également à l’étranger.

Après les FrancoFolies de Montréal, il était aussi invité passage au festival Warm Up du Moma, le prestigieux musée d’art moderne de New York, et il s’est même payé le luxe de décrocher une nomination aux BET Awards dans la catégorie meilleure révélation internationale. La grande classe, non?

Et pour info, son premier album studio éponyme est disponible depuis le mois d’avril.

Photos Une: Benoit Rousseau, FrancoFolies de Montréal

Autres photos: John Nais, Touki Montréal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.