Putumayo sort World Peace, un album sur la paix et la tolérance

La maison de disque indépendante Putumayo vient de publier un album de musique, World Peace, véritable ode à la paix et la tolérance, regroupant notamment Richard Bona, Jackson Browne, Nina Simone, Keb’ Mo’, India.Arie et Wyclef Jean.

Le nom de cet opus se veut “un rappel de l’importance d’une coexistence pacifique et de la liberté”, a souligné l’étiquette.

En l’occurrence, il s’inspire d’un discours du président américain John F. Kennedy en 1963 qu’il concluait comme suit «Nous devons faire notre part pour bâtir un monde de paix, dans lequel les plus faibles sont en sécurité et les plus puissants sont justes».

World Peace» s’ouvre sur une adaptation du titre Wake Up Everybody par Keb’ Mo’, artiste blues contemporain. La chanson, sortie en 1975, évoque la nécessité de reformer un monde rempli de guerre et de pauvreté…

Le Camerounais Richard Bona reprend le classique Redemption Song en y intégrant un peu de son univers tandis Bholoja, du Swaziland, lance un appel à l’unité avec Africa Unite. Le Sud-Africain Bongeziwe Mabandl propose de son côté Freedom For Everyone.

Outre les artistes africains, citons les contributions des légendes Nina Simone (I Wish I Knew How It Would Feel to Be Free, sortie en 1967 après une attaque à la bombe survenue dans une église en Alabama) et Jackson Browne (It Is One, qui dit notamment que «le monde tourne autour du soleil [et] cette vie est une guerre entre le bien et le mal).

Comment ne pas mentionner le collectif Playing For Change qui revisite le non classable Imagine de John Lennon. La chanson regroupe des artistes du Brésil, de l’Inde, du Nigéria et du Népal.

Pour ce projet, l’étiquette indépendante a promis de remettre 2 % des recettes à l’ONG National Peace Corps Association.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.