Premier album de Suarez : On attend

Avec un rendu acoustique et des mélodies légères, le quartet belge Suarez a réussi à affirmer son propre style sur On attend, premier album sorti en mars 2009. Ils apportent ainsi un vent de fraîcheur sur la scène de la chanson française.

Les quatre musiciens de Suarez se sont rencontrés à Mons (Belgique) dans un studio d’enregistrement. Marc Pinilla, chanteur et guitariste donnait plutôt dans le registre du rock alors que Max et Pata Randriamanjava, et leur cousin Dada Ravalison, originaires de Madagascar jouaient de la world music au sein de leur groupe N’java. Ensemble, avec une rafraîchissante naïveté, ils explorent donc un style qui leur était inconnu : la chanson française.

On attend, fruit de cette découverte nous offre des pièces teintées de simplicité. La voix aérienne de Marc Pinilla peut rappeler celle du chanteur Laurent Voulzy. Les mélodies sont douces et accrocheuses comme celles qui restent dans la tête. Sur le titre Juste pour voir, la chanteuse et actrice belge Stéphanie Crayencour prête sa voix à Suarez et incarne la moitié de ce couple qui se hait mais qui veut quand même essayer une dernière fois.

Le groupe a aussi osé la reprise de titres de deux monuments de la chanson française : La vie en rose d’Édith Piaf et La non demande en mariage de Georges Brassens. Suarez a le mérite d’avoir totalement recomposé la rythmique dans les deux cas. Mais si pour la non demande en mariage, leur audace est une réussite, pour la vie en rose en revanche, l’air de guitare léger accompagne maladroitement le texte de Piaf.

Suarez prépare actuellement son deuxième album alors que le titre On attend fait partie du top franco de Musimax.

Lors de leur passage aux Francofolies de Montréal, deux des membres du groupe avaient accordé une entrevue à Touki Montréal, abordant le thème de la francophonie et leur rencontre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.