Radio Salone de Sierra Leone’s Refugee All Stars : l’afrobeat old school au cœur

Ils ont été les victimes de la guerre en Sierra Leone, et pourtant les huit membres du groupe Sierra Leone’s Refugee All Stars font preuve d’un optimisme à toute épreuve et d’une intense joie de vivre dans chacun de leur album. Deux ans après le succès de Rise & Shine, ils reviennent sur le devant la scène avec un nouvel opus Radio Salone qui séduit son monde par son style rétro très entraînant.

Radio Salone est un bel exercice de style entre exploration afrobeat et reggaes pluriels saupoudrée d’une pincée de soul. D’ailleurs, Chant it down, l’introduction de cet opus de 16 titres donne tout bonnement le ton.

Sous l’aile du talentueux producteur new-yorkais Victor Axelrod alias Ticklah, le son de SRLAS prend une toute nouvelle dimension notamment grâce à cette touche vintage si particulière qui d’ailleurs, n’est pas sans rappeler l’époque de nos parents et grands-parents.

En effet, le groupe a enregistré dans les conditions studios des années 70 avec l’utilisation de la technologie analogique.

Et le résultat est efficace à l’image du groovy Man Muyu, des remuants Gbara case et Mampama où la guitare s’agite sur des airs rappelant la vieille rumba congolaise ou les cadences saccadées du soukous.

Bref, l’univers de cette galette est festif, savoureux cocktail de sonorités traditionnelles et rythmes typiques de l’Afrique de l’ouest entrecoupés de morceaux dub-roots (Reggae sounds the Message, Work it Brighter). Les interludes avec chant et percussions goombay confèrent d’autres contrastes intéressants pour un ensemble original et de très bonne facture.

Photo :  Zack Smith

Pour en savoir plus Sierra Leone’s Refugee All Stars :

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.