La brigade juive de Marvano chez Dargaud

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, quels rôles ont eu ces militaires juifs, la plupart sous la responsabilité de troupes britanniques, alors colonisateur de la Palestine ? L’auteur Marvano a entrepris de documenter ce fait et surtout de le vulgariser dans la nouvelle série La Brigade Juive, dont le premier épisode, Vigilante, a été publié en 2013 chez Dargaud.

brigade-juive-tome-1

Pas loin de la frontière avec la Pologne, en juin 1945, alors que les balbutiements de la guerre froide font déjà échos, des militaires nazis tentent de finir le sale boulot. La Seconde Guerre mondiale tire à sa fin, mais des brigades juives s’organisent ici et là pour sauver quelques survivants.

Les héros de la BD, Ari et Leslie sont de ceux-là. La consigne est claire. Point question de s’embarrasser d’arrestations et de longs procès. D’une part il faut sauver le maximum de rescapés des camps d’extermination nazis. De l’autre, il fait réduire au plus important des silences ceux qui ont joué un rôle primordial dans cette barbarie érigée en système.

«Ce premier épisode de La Brigade juive se déroule en Pologne en 1945. Leslie et Ari, deux soldats de l’armée britannique, sont en embuscade près d’une église. Ils cherchent un prêtre… que Leslie abat froidement. Il s’agissait d’un S.S. Les deux hommes reprennent la route ; d’autres missions les attendent.»

C’est au cours d’un de ces rituels que les deux compères vont croiser le chemin de Safaya Mehringer, qui a perdu toute sa famille et ne rêve que d’une chose, fouler le sol de la «terre promise» comme lui avait promis son père avant que…

Dans ce premier volet de la trilogie La Brigade juive, l’auteur belge Mark Van Oppem, alias Marvano (La guerre éternelle, Libre à jamais,Les petits adieux ), mêle Histoire et aventure au sein d’une des unités les plus singulières de l’armée britannique.

Il tend également à faire valoir le point de ceux qui appartiennent à la « race humaine », comme ce général britannique qui se bat simplement pour les valeurs que tout membre de ce clan devrait défendre.

Si le premier tome de cette nouvelle série met la table pour les trois personnages principaux, gageons que les prochains épisodes permettront au lecteur de définitivement de faire une idée sur le phénomène et l’ampleur des brigades juive. Dans tous les cas, il faudra compter sur les couleurs de Bérengère Marquebreucq !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.