« Heureux les Heureux » de Yasmina Reza adapté à l’UdEM

Paru en février 2013 chez Flammarion, le roman Heureux les Heureux de Yasmina Reza a été adapté pour une présentation les 21, 22 et 23 février au Centre d’essai de l’Université de Montréal.

Heureux-Heureux-TUM-PA-LamoureuxPour sa deuxième production de l’année universitaire, la troupe de Théâtre Université de Montréal (TUM) a choisi d’adapter le roman de 187 pages de l’auteure Yasmina Reza.

La pièce est mise en scène par Émilie Jobin, diplômée de l’École Jacques Lecoq et titulaire d’une maîtrise en littérature de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat en enseignement de l’art dramatique de l’UQAM. Il s’agit de la première collaboration entre le TUM et  celle qui est à la tête de la compagnie Corps Chromatiques. Dans le passé, elle a signé la mise en scène de Comme avec Nathalie et Bouffe de Suif de Guy de Maupassant.

«Avec un regard impitoyable sur le quotidien, les amours qui meurent et qui naissent, les incompréhensions, les non-dits, les malaises, Yasmina Reza offre un kaléidoscope des affres de la vie moderne.»

Heureux les Heureux a été plutôt bien accueilli par la critique aussi bien en Hexagone qu’au Québec.

«Il y a dans ce livre des personnages et des éléments inspirés d’un monde qui n’existera plus. La fiction anticipe souvent sur la vie», explique Yasmina Reza au «Nouvel Obs».

Yasmina-Reza-HeureuxCette dernière a écrit de nombreuses pièces de théâtre, dont Conversations après un enterrement, Une pièce espagnole ou encore Art (1994), jouée dans le monde entier, et pour laquelle elle a reçu le Molière du meilleur auteur, le Tony Award et le Laurence Olivier Award de la meilleure pièce.

Au Québec, Claude Poissan a fait la mise en scène d’Art au Théâtre du Rideau Vert en 1996 et la pièce Le dieu du carnage adapté par Lorraine Pintal a été présentée au TNM en 2010. L’année suivante, c’est Le Dieu du Carnage qui a été présenté au Centaur Theatre, toujours à Montréal.

Heureux les Heureux  n’est pas le premier roman de la célèbre dramaturge et romancière française. Elle est l’auteur de Nulle part et Dans la luge d’Arthur Schopenhauer (Albin Michel, 2005), mais aussi L’Aube le soir ou la nuit, un ouvrage qui s’inspire de la la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Pour en savoir plus :

  • La distribution :

Mise en scène : Émilie Jobin
Assistance à la mise en scène : Simon Delorme
Dramaturgie : Martin Bellemare et Émilie Jobin
Musique : Vincent Lefebvre
Scénographie : Véronique Poirier
Régie éclairage : Jérémie Dalpé
Régie son : Maxime Privé
photographie : Pierre-Antoine Lamoureux

Comédiens : Pierre Collado, Patricia Laniel, Claudia Loutfi, Laura Morali, Julie Noack, Maxime Pretin, Gabriel Shapiro, Arnaud Theurillat-Cloutier, Aline Winant

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.