Grammys: un troisième prix pour la diva Angélique Kidjo


Kidjo-Grammy-Twitter-2-Pour la deuxième année consécutive, la Béninoise Angélique Kidjo est repartie de Los Angeles
 avec un Grammy Award dans la catégorie musique du monde pour son dernier album, Sings, paru sous l’étiquette 494 Records.

Un an après avoir remporté le titre convoité avec son précédent album Eve, un projet qui lui tenait à coeur puisque rendant hommage aux femmes d’Afrique, la chanteuse africaine était de nouveau en nomination dans la catégorie musique du monde.

Son opus Sings, composé uniquement de titre interprété avec l’orchestre Philharmonique du Luxembourg, a de nouveau enchanté les membres de l’académie. C’est pas peu fière de son prix que la chanteuse a bondi les marches qui la séparait de son précieux trophée.

Après avoir lancé les premières notes de la très puissante chanson blewu, extrait de son précédent album Eve et empruntée à la chanteuse togolaise Bella Bellow, Angélique a retenu à remercier en tout premier l’orchestre Philharmonique du Luxembourg et son chef Gast Waltzing.

« Je veux dédier ce Grammy á tous les musiciens traditionnels en Afrique et dans mon pays. Et aussi à la nouvelle GÉNÉRATION, la nouvelle musique africaine qui est joyeuse et qui vient de mon continent. Il faut la découvrir », a ajouté angélique kidjo.

Kidjo-Grammy-TwitterIl s’agit du troisième en carrière pour la chanteuse de 55 ans qui vit depuis plusieurs années à New York. Elle avait déjà remporté son premier Grammy grâce à l’album Djin Djin paru en 2007.

Cette année, Kidjo était en compétition contre la Brésilienne Gilberto Gil, l’inspirant projet Zomba Prison Project, du Malawi et noushka Shankar, fille du défunt Ravi Shankar.

« L’Afrique est en marche, elle est positive. Regroupons nous et refusons la haine et la violence grâce à la musique. Merci », a souligné la chanteuse en allant chercher son prix.

Pour revoir la vidéo

Photos: Twitter

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.