Vues d’Afrique lance son UrbanAfriKa et continue les ciné-spectacles

Vues d’Afrique innove cette année en lançant, en collaboration avec Loto-Québec, la première édition d’UrbanAfriKa, un évènement qui a pour objectif de faire découvrir l’Afrique et les pays créoles « sous de nouvelles perspectives ».

Dans le cadre des Rendez-vous Loto-Québec, Vues d’Afrique va installer ses quartiers et son savoir-faire à la Place de la Paix, les vendredi 6 et samedi 7 juillet prochain.

Au programme, pendant ses deux jours, cinéma à la belle étoile, notamment le premier soir, avec la projection du long-métrage Une femme pas comme les autres du réalisateur burkinabé Abdoulaye Dao et du film Le Mec Idéal du réalisateur ivoirien Owell Brown, le lendemain.

Autre activité, la discothèque érigée à la Place de la Paix et qui sera animée par les DJs B’UGO (6 juillet) et KOMODO (7 juillet) dès 19 h. L’objectif, indique-t-on dans un communiqué, est de diffuser le meilleur de la musique urbaine/électro africaine.

« Une expérience unique et inclusive entre la découverte du modernisme de l’Afrique et des pays créoles et la diversité des arts urbains », précise-t-on également.

Ciné-spectacles

L’évènement UrbanAfriKa présenté sous forme de programme double, ne remplace toutefois pas les traditionnelles ciné-spectacles au clair de lune de Vues d’Afrique.

La 21e édition de ce festival, présentée en association avec TV5, aura lieu la fin de semaine suivante, le vendredi 13 et samedi 14 juillet 2012, toujours au Théâtre de Verdure du Parc Lafontaine à partir de 19 h

« C’est un rendez-vous unique qui réunit chaque année plus de 5000spectateurs qui se retrouvent le temps d’un week-end pour célébrer la musique et le cinéma des cultures africaines et créoles », a souligné l’organisation dans un communiqué.

Deux pays seront à l’honneur cette année : le Maroc, le premier soir, et le Burkina Faso, samedi.

Présenté cette année dans la section Fiction du Festival de cinéma Vues d’Afrique, le film L’AMANTE DU RIF de Narjiss Nejjar, qui a obtenu une mention spéciale, sera diffusé vendredi, juste après le spectacle du groupe Salamate Gnawa, dirigé par Rachid Salamte.

Le lendemain, c’est la troupe Lamogoya, d’Ulrich Lonsili, dit Bébéto, conteur-comédien et Luc Bambara, du Burkina Faso qui ouvrira la soirée avant la projection du long-métrage Julie et Roméo du réalisateur burkinabé Boubacar Diallo.

Les deux évènements de ce mois de juillet de Vues d’Afrique sont gratuits.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.