Francofolies 2016: Alpha Blondy, Oxmo Puccino, Karim Ouellet et Nach

alpha_blondyEn plus d’Oxmo Puccino, Karim Ouellet et Manu Militari, les amateurs des Francofolies auront encore de multitudes de raisons de célébrer avec Alpha Blondy, Samito, La Bronze, Sarahmee, Elage Diouf, Labess, H’Sao, King Abid, MHD et bien d’autres.

Pour les lecteurs de Touki Montréal, le rendez-vous à ne pas manquer est sans contredit la grande fête multiculturelle que prépare le plus Africain des reggaemen de ce monde, un vrai tonton, Alpha Blondy, habitué de la métropole. Il sera sur la scène hydro-quebec, le jeudi 16 juin, dès 21 h accompagné de son Solar system. Les absents auront comme toujours tords.

OxmoAvant cela, Oxmo Puccino, l’autre Jacques Brel, revient à Montréal pour présenter son puissant dernier opus, La Voix lactée, à ses potos de la Belle Province.

Les habitués du Festival se retrouveront avec bonheur sur la scène multiculturelle où les programmateurs ont fait venir des chanteurs des quatre coins du monde pour célébrer la musique francophone.

Citons donc Tomas Jensen, Elage Diouf, Vox Sambou, Labess, H’Sao, mais aussi Tomas Jensen, Colectivo, lauréat de Vision Diversité.

(c) Dominique Viau, FrancoFolies_RV Pros Nach-5775Fort d’une première invitation réussie l’an dernier, Nach, la petite dernière de la tribu Chedid, sera de retour, le 10 juin, au festival et on l’espère « toujours aussi  craquante, magnétique et lumineuse».

Le rappeur français MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla, viendra à Montréal pour deux spectacles extérieurs les 16 et 17. Ce sera l’occasion pour ce prodige d’origine guinéenne et sénégalaise de montrer au Montréalais de quoi il est capable.
Dans le cadre des Rendez-vous Pros des Francos, l’étiquette Coyote Records présentera King Abid et son «hip-hop reggae-world», ainsi que le «nouveau visage électro-pop» de Laurence Nerbonne. La Bronze et Samito seront également présents, mais pour la SOCAN.

Les amateurs de scènes urbaines seront encore comblés cette année : avec  le rappeur belge Hamza, le groupe La Smala de Bruxelles, Arthur Comeau et ses anciens acolytes de Radio Radio.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.