Sans Pression célèbre son album 514-50 dans mon réseau aux Francos

Le groupe montréalais Sans Pression a célébré comme il se fallait les 20 ans de la sortie de son album 514-50 dans mon réseau en communiant avec le public rassemblé au cœur de la Place des Festivals.

Photo : Benoit Rousseau, Francos de Montréal .

Au total, plus d’une vingtaine de titres ont été égrenés tout au long de la soirée sur la grande scène Bell des Francos de Montréal par les deux acolytes SP et Ti Kid.

Pour fêter en grand, ils avaient convié avec eux plusieurs artistes aussi du « monde old school » que ceux de la relève.

Citons Fouki, Cobna, Yvon Krevé, Ramen ou encore Loussa, Kay Bandz et les danseurs du Studio Diss Torsion, la violoniste Kayiri, le tout sous le contrôle des DJ Crowd et Gold Dee Da One .

Le succès Territoire hostile a été repris deux fois, à la fin évidemment, mais aussi pendant le spectacle, plusieurs jeunes rappeurs proposant un remix du titre.

L’opus 514 50 dans mon réseau est sorti, le 23 mai 1999 et pour plusieurs observateurs, il s’agit d’un des projets qui représentent le mieux les débuts du hip-hop québécois au Canada. Sans tambour ni trompette, il s’est alors vendu à 30 000 exemplaires.

Kamenga Mbikay, alias SP pour Sans Pression, l’a rappelé sur scène, avec humilité, mais assurance. Il a « remercié tous ceux qui supportent Sans Pression, depuis le début ».

Beaucoup de bons mots ont été lancés à l’organisation des Francos de Montréal. SP a confié que c’était la 15e fois qu’il montait sur une scène du festival, la première remontant d’ailleurs, à il y a 22 ans.

Ti-Kid et SP ; Photo : Benoit Rousseau, Francos de Montréal

« Le hip pop québécois a toujours été en forme. Il y a autant de monde [aujourd’hui], qu’il y a 22 ans», a constaté Kamenga Mbikay de sa voix puissante.

SP a aussi eu salué son pote Ti-Kid, de son vrai nom Jean-Philippe Guillaume, rappelant que ce dernier « avait tout fait pour avoir du rap créole dans cet album ».

Le public a effectivement eu droit aux titres Rap Malé, Mon pays, mais aussi à Bugs Bonné, Gayé (remix avec Fouki), Zone Sinistré ou encore La vie ti Nèg de Muzion. C’est le titre La vérité, du plus récent album French Amerikka, sorti en 2018, qui a ouvert la folle soirée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.