M pour Montréal: fédérer les différents acteurs du milieu musical

Pour la 14e édition du rendez-vous M pour Montréal, prévu du 20 au 23 novembre, Touki Montréal s’est entretenu avec le directeur de la programmation, Mikey Rishwain, qui en a profité pour partager ses coups de coeur.

Point de rencontre entre professionnels et artisans de l’industrie, artistes et simples mélomanes, ce rendez-vous annuel qui se tient en novembre propose une pléiade d’activités, allant de conférences à des prestations musicales.

La mission de cette organisation est “de faire découvrir de nouveaux artistes et de propulser leur carrière à l’étranger”. De l’aveu du programmateur, c’est aussi de faire rayonner cet esprit underground qui caractérise la scène montréalaise.

Tout au long des quatre jours de cette vitrine musicale à l’esprit purement montréalais, une centaine d’artistes fouleront différentes scènes de la métropole et participeront à porter encore plus haut le style urbain.

20 Novembre: Naya Ali et Prado

La Montréalaise d’adoption Naya Ali, qui s’est déjà confiée à Touki Montréal, tentera de prouver au public pourquoi plusieurs observateurs de la scène sont fascinés par son talent et son potentiel.

Sur la scène, ce jour-là, il y aura aussi Prado, qui vient de Vancouver, en Colombie-Britannique, et elle est considérée comme une anticonformiste qui révolutionne la scène musicale locale.

La soirée culminera sur une prestation de Lydia Képinski, nommée au Prix de musique Polaris et au Gala de l’ADISQ.

22 Novembre: Tizzo

Lauréat du Prix de la chanson SOCAN avec la pièce On fouette», le rappeur québécois Teddy Laguerre AKA Tizzo représente bien l’esprit de M. pour Montréal, confie d’ailleurs Mikey Rishwain, le qualifiant de “badast”

Ce Montréalais à l’esprit montréalais ne cesse de tisser sa toile. Et si hier, il le faisait tambour ni trompette, aujourd’hui, son nom revient souvent, très souvent, comme sur le titre Chaka Zulu qu’il chante avec l’artiste Sarahmée. Il est d’ailleurs considéré comme l’étoile montante du hip-hop québécois.

23 novembre: Maybe Watson

Pour la dernière journée de l’événement, Maybe Watson de son vrai nom Olivier Normandin-Guénette prend d’assaut le Club Soda.

Celui qui est l’un des membres fondateurs du collectif Alaclair Ensemble lance son album Enter the Dance.

“C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour tous les fans de rap québ”, confie-t-on d’ailleurs du côté de la programmation.

Pour en savoir plus sur M pour Montréal:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.