L’arabe du futur, tome 5 chez Allary Éditions

Dans le cinquième épisode de cette série passionnante et autobiographique de l’auteur Riad Sattouf, les lecteurs continueront de suivre les tribulations d’un jeune devenu adolescent, resté toujours franco-syrien, mais qui doit vivre une nouvelle épreuve.

Les fans de cette série retrouveront leur personnage préféré, Riad, âgé maintenant de 14 ans et qui doit se forger une personnalité aux côtés des vaillants garçons et des filles fortes de son réseau.

Pire, que faire maintenant que son père est parti en Syrie avec Fadi, son plus jeune frère?? Le jeune ado doit aussi épauler sa mère qui vit une période très difficile de sa vie, bien plus que tout ce qu’elle semble avoir traversé jusqu’ici.

C’est dans ce contexte que le héros de l’histoire découvre les avantages et les inconvénients de sa condition d’ado, surtout à l’école. Il se rendra notamment compte que ses talents de dessinateur lui seront parfois d’une certaine utilité, par exemple pour impressionner Anaïck, qu’il déclare être “la femme de sa vie”. Rien que ça.

Comme toujours, Riad Sattouf sait faire rire son public, même quand le contexte n’est pas forcement propice. Son personnage grandit, ses grands-parents vieillissent, sa mère prend un coup et son père reste le personnage le plus énigmatique de cette saga.

Partagé comme toujours entre ses deux repères, Riad alterne croyance en la sorcellerie et immersion une plage nudiste. L’auteur nous fait aussi revivre l’ambiance du début des années 1990 en France, sous Mitterand, avec des références comme les groupes Nirvana ou NTM. Précisément, c’est en 1992, à Rennes, qu’on retrouvera aux premières pages, le jeune ancien blond, qui rêve d’avoir la coupe de Kurt Cobain.

Il y a aussi beaucoup d’auteurs BD

Comme toujours, au moment de tourner la dernière page et de refermer la BD, le lecteur restera à la fois déçu, après 184 pages, mais serein à l’idée de découvrir une nouvelle fois son héros au prochain épisode. Ce sera toutefois peut-être le dernier. Il faudra se faire une raison. Comme Riad.

Pour en savoir plus sur Riad Sattouf:

En rappel:

Le premier tome (1978-1984), Riad bouge beaucoup entre la Libye de Kadhafi, la Bretagne de ses grands-parents et la Syrie.
Le deuxième tome (1984-1985) racontait sa première année d’école en Syrie.
Le troisième tome (1985-1987) était celui de sa circoncision.
Le quatrième tome (1987-1992) révèle le coup d’État de son père

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.