This is Nollywood de Franco Sacchi

0

«Auditions: 10 am PROMPT (NO AFRICAN TIME)»

Festival Panafrica international
Festival Panafrica international

Des auditions: ainsi commence le tournage de «Check Point » du réalisateur nigérien Bond Emeruwa, dont le documentaire «This is Nollywood» suit les étapes de production. Un documentaire sur une fiction.

L’équipe de Emeruwa choisit les acteurs pour les seconds rôles parmi une foule de volontaires. Une centaine de personnes dans un parc, quelques lignes à prononcer, tout le monde veut être choisi. Si on est un extra aujourd’hui, on sera peut-être la star de demain.

Vous êtes la bienvenue à Nollywood au Nigéria, la troisième industrie cinématographique sur la planète, après Bolly et Holly. 250 millions de dollars par an. 15 000 par film. Plus de 1 000 films par an.

À Nollywood, on tourne en VHS. La qualité n’est pas la priorité; l’important, c’est que le message, l’histoire passe. Et cette histoire, elle est racontée à 90 millions de téléspectateurs dont la grande majorité vit bien en dessous du seuil de la pauvreté. Du cinéma de théâtre? Non merci. On veut parler au peuple, pas aux ambassadeurs.

Festival Panafrica international
Festival Panafrica international

Journée de tournage: tout commence bien, il fait beau. Le réalisateur Emeruwa semble heureux et confiant… pas pour longtemps. Du haut de la tour, le chant du Imam se fait entendre. C’est le Ramadan et la prière va durer longtemps.

«It is interfering with the job» explique un membre de l’équipe de Emeruwa. Toutefois, on respecte les coutumes des villageois, mais après quelques heures, on demande de baisser le volume. Tout le monde se comprend.

C’est le genre de pépin que rencontrent les réalisateurs nigériens. Ça et les coupures de courant, les bricolages improvisés pour créer des effets spéciaux et les Jeeps qui disparaissent car le propriétaire est parti à un mariage. Cependant, la bonne humeur règne. On sent que les gens sont fiers de ce qu’ils font.

Saint Obi
Saint Obi

«I found a way to be successful in life without crime, or corruption, by being a movie actor »

Saint Obi

Nollywood, c’est aussi un rêve pour tout un peuple en plus d’être une façon de montrer au reste du monde, et surtout aux émigrants africains, qu’est-ce que la vraie Afrique.

«I can’t tell the story of the white man. He has his own way. All stories talk about love and action. But we tell it in our way, in a nigerian, african way»

Bond Emeruwa

Jour 11, dernière scène de «Check Point», tous ont hâte de rentrer à la maison, retrouver femme, mari, enfants. Tous sont convaincus que ce sera un grand film. C’est une scène d’ambulance, la sirène se fait entendre, la caméra filme, le véhicule démarre.

Les quatre roues restent coincées dans le sable.

This is Nollywood!

Le réalisateur de «This is Nollywood», Franco Sacchi, a fait une présentation sur son documentaire, pour les séries de conférences TED:

Sarah Pisanu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.