Entrevue avec Kim Nguyen, le réalisateur de Rebelle

Kim Nguyen (Le Marais, Truffe, La Cité) a pris près de 10 ans pour faire son quatrième long métrage, Rebelle, « ce drame en constante mutation », comme il l’indique lui-même. Même s’il s’est inspiré de l’histoire des jumeaux Johnny et Luther Htoo, en Birmanie, il est fier de l’empreinte congolaise de cet opus, dors et déjà dans l’histoire, grâce à ses deux prix glanés au Festival international du film de Berlin (Mention du jury oecuménique, Ours d’argent de la Meilleure actrice).

Au Byblos  Le Petit Café, sur la rue Laurier à Montréal, ou la production avait convié la presse, le cinéaste est revenu sur certains choix (la scène dans le quartier albinos), sur la découverte de la jeune actrice Rachel Mwanza et sur la République démocratique du Congo.

 

Pour aller plus loin :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE