Trio populaire, Prix 2013 de la diversité

0

Le Prix annuel 2013 de la diversité a décerné, le 6 octobre, au groupe Trio populaire, composé de Pierre Emmanuel Poizat, Joey Mallat et Tacfarinas Kichou, pour son mélange de mélodies cosmopolites laissant libre cours à l’improvisation.

Décerné par le Conseil des arts de Montréal, Vision Diversité, le MAI et la Place des Arts, ce prix a pour objectif de mettre en valeur les musiques du monde et expressions métissées.

Trio-Populaire-DiversiteUne définition qui convient au groupe montréalais. «Trio Populaire est l’union des trois rives de la Méditerranée à Montréal», souligne d’ailleurs le groupe.

Derrière le groupe, Pierre Emmanuel Poizat, clarinettiste et multi-instrumentiste insatiable, Tacfarinas Kichou, musicien autodidacte passionné de percussions – derbuka, bendir, cajón, riq, bongos – et Joey Mallat, guitariste et auteur-compositeur-interprète.

Le Prix de la Diversité 2013 a été remis, le 6 octobre, à L’Astral, en marge du lancement de l’édition 2013 de la Vitrine des musiques locales métissées. Deux autres groupes étaient finaliste de l’édition 2013 : 31 Cordes et Komty et le Yaseu Band.

«Une salle en admiration a pu ensuite découvrir les talents des artistes, en passant avec un immense plaisir d’un univers musical à l’autre sous l’œil attentif et intéressé des membres du Jury de cette Vitrine», a-t-on souligné.

Grâce à ce prix, le Trio populaire pourra bénéficier d’un soutien et d’un accompagnement pour sa création, sa production, sa diffusion et sa circulation.

Ainsi, les 24 et 25 janvier 2014, le groupe sera en spectacle au MAI : «Deux soirées où se superposeront musiques et rythmes des trois rives de la Méditerranée. Influences klezmers, flamenco, inspirations moyen-orientales…»

Trio populaire propose un répertoire mariant mélodies klezmer et rythmes berbères et flamenco tout en développant des compositions originales laissant libre cours à l’improvisation.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.