Prix des cinq continents : Amal Sewtohul lauréat pour Made in Mauritius

L’auteur mauricien Amal Sewtohul a remporté le 12e Prix des cinq continents de la Francophonie pour son roman Made in Mauritius publié dans la collection Continents Noirs des Éditions Gallimard.

L’auteur mauricien, né en 1971 à Quatre Bornes, a été choisi parmi les 10 finalistes, dont le Camerounais Max Lobé (39 rue de Berne), le Québécois Wajdi Mouawad (Amina) et le Guinéem Tierno Monenembo (Le terroriste noir).

MadeInMauritus_Amal Sewtohul«Laval, fils d’émigrants chinois déracinés, voit le jour dans un conteneur cargo à Port Louis, à la fin des années 1950. Il découvre son île natale avec l’aide de l’étrange Feisal.»

En plus d’être diplomate, le romancier qu’est Amal Sewtohul est auteur de deux autres ouvrages (Histoire d’Ashok et d’autres personnages de moindre importance ; Les voyages et aventures de Sanjay, explorateur mauricien des anciens mondes) qui «remodèle la forme du roman mauricien, mélangeant les histoires et l’Histoire et déclinant les genres», a-t-on souligné.

Le jury a expliqué son choix en parlant d’une œuvre «qui traite d’un chapitre de l’histoire de Maurice (immigration, indépendance), en utilisant le conteneur comme symbole contemporain subversif et humoristique de l’identité dans un flux perpétuel ; un roman qui parle aussi, avec fraicheur et talent, de la solidarité entre jeunes venus de milieux différents».

Décerné cet automne, le prix a été officiellement en Haïti au mois d’octobre. Il succède à Geneviève Damas, qui a gagné en 2012 le prix pour son roman Si tu passes la rivière publié aux Ed. Luce Wilquin.

«En plus de la dotation de 10 000 euros, le lauréat bénéficie d’un accompagnement promotionnel pendant toute une année, l’OIF assurant sa participation à des rencontres littéraires, foires et salons internationaux identifiés de commun accord avec lui.»

Par ailleurs, le jury a distingué Claude Pujade-Renaud pour son roman Dans l’ombre de la lumière (Actes-Sud)

Le jury de l’édition 2013 était composé de Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), qui le préside, de Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), René de Obaldia de l’Académie française (Hong Kong), Leïla Sebbar (France-Algérie), Lyonel Trouillot (Haïti) et Geneviève Damas.

Made in Mauritius
Amal Sewtohul
Gallimard
Paris, 2012, 306 pages

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.