FIJM 2015: Erykah Badu recoit le Prix Ella-Fitzgerald

(c) Benoit Rousseau_FIJM_Prix Eryka Badu-2619

Après  Diana Ross , Liza Minnelli et Sade, la chanteuse américaine Erykah Badu est devenu lundi soir la 17e lauréate du Prix Ella-Fitzgerald qui recompense son talent remarquable et son impact et influence sur la scène internationale.

Lors d’une conférence de presse au Salon vert de la Place des Arts, après son concert à la Salle Wilfrid-Pelletier, elle a recu son prix des  mains d’Alain Simard, cofondateur et président du Festival. C’est en occurence à cause de son « extraordinaire contribution au jazz vocal contemporain » que la distinction lui a été remise.

« Au rang des artistes qui ont façonné le paysage du R&B contemporain, Erykah Badu a conquis le statut de reine du neo soul, forte d’une aura et de talents d’interprétation hors du commun. Joyau de la maison Motown, elle hérite d’influences du soul, du funk et du jazz vocal, s’attirant grâce à son timbre des comparaisons avec Billie Holiday, tout en s’imposant comme une défricheuse qui a franchi les barrières entre les genres.’

Originaire de Dallas, au Texas, elle a enchaîné des palmarès R&B avec, avec des albums commes  Bag Lady et Green Eyes ou encore  Worldwide Underground en 2003. Ses albums New Amerykah Part One: 4th World War (2005) ert Part Two: Return Of The Ankh (2010) sont paru sous son étiquette, Control FreaQ.


Photos : Denis Alix et Benoit Rousseau, Courtoisie: Festival de jazz de Montréal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.