Nuits d’Afrique: cinq spectacles gratuits à voir

Lancé depuis le 7 juillet dernier par le spectacle inoubliable de Zebda au Métropolis, le Festival international Nuits d’Afrique entame sa deuxième semaine avec notamment l’ouverture du Village d’Afrique. Voici cinq spectacles gratuits que l’organisation propose.

antibalas1En plus des spectacles qui continuent notamment au Théâtre Fairmount et au Balattou, les festivaliers auront l’occasion de profiter de la chaleur extérieure du mercredi au dimanche 19 juillet, au Parterre du Quartier des spectacles.

Selon les organiseurs, ce lieu deviendra ni plus ni moins que le  » le carrefour international des musiques du monde « .Qui si mieux ?

Outre la musique, on y trouvera des conteurs, des ateliers de danse et de musique des plats dits typiques à déguster, ainsi qu’une panoplie de produits en tout genre au Marché Tombouctou.

Reste que la musique sera l’attraction  principale pour les familles, les solitaires et les nostalgiques d’un ailleurs. Plus de 25 concerts gratuits s’y tiendront.

Voici cinq propositions :

La Rue Ketanou (15 juillet)  :

«Généreux, insoumis, débordants d’énergie. Depuis 15 ans, de leurs rythmes vagabonds alliant musique tzigane, folk, reggae, pop et chanson française, ils embrasent les scènes de la francophonie.»

Pour en voir plus : http://www.larueketanou.com/videos/

La chiva Guantiva (16 juillet) :

«La Chiva Gantiva explore le monde avec son « carnaval-punk turbulent, qui détonne comme un cocktail Molotov de rock, de rap, de soul et de rythmes latins férocement funky » (The Times).»

Antibalas (17 juillet) :

«Afrobeat à la Fela Kuti, brasse-camarade de sons électriques et traditionnels d’influences diverses : Antibalas, c’est un groove dansant hypnotique, une vibe toute brooklynoise»

Pour en savoir plus : https://soundcloud.com/antibalas/sets/web-tracks

Los Van Van ( 18 juillet ) :

« Depuis près de cinq décennies, mêlant rock, jazz et même hip-hop au son cubain, leur songo métabolise une instrumentation et des rythmes complexes en un irrésistible appel à la danse. « Rolling Stones de la Salsa », de la grande visite, un événement incontournable !»

afrique_en_cirqueAfrique en cirque ( 19 juillet) :

«Des acrobates fougueux, ayant collaboré avec le Cirque du Soleil ou les 7 doigts de la main, des danses exaltées, des rythmes endiablés, des légendes fabuleuses. Une clôture grandiose !»

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.