Didier Drogba: un triplé et déjà des distinctions

Pour sa première titularisation à Montréal, l’attaquant de l’Impact Didier Drogba a été nommé Joueur de la semaine de la MLS, dans la foulée de son tout premier triplé, dans la victoire (4-3) contre le Chicago Fire, le 5 septembre dernier, au Stade Saputo.

En plus de cette distinction, l’Ivoirien a aussi vu son premier but de ce match recevoir a été choisi comme but de la semaine AT&T devant celui du  Nigerian Obafemi Martins de Seattle et Diego Fagundez du Revolution.

Les trois buts de Didier Drogba ont permis à l’Impact d’arracher une victoire (4-3), indispensable pour garder l’espoir d’une qualification pour les séries.

 Didier-Drogba-Chicago-03Match plein de rebondissements

Avec Nacho Piatti au milieu et une première sur le banc à domicile pour Mauro Biello, l’Impact a montré un visage séduisant en attaque, mais un moins en défense. Dès la première minute de jeu, Didier Drogba a joué sur sa qualité principale, le jeu de tête, avec une première occasion de l’Ivoirien qui passe au-dessus du but du gardien de Chicago.

Pendant 30 minutes, c’est Chicago qui a fait preuve d’audace en attaque, sans non plus créer de grands dangers pour Evan Bush, le gardien de l’Impact.

Puis Drogba a pris ses initiatives et sur un centre de Nigel Reo-Coker, après un contrôle en se retournant dans la surface, il réussit à se retrouver face à Sean Johnson, le gardien de Chicago. Il a ensuite placé le ballon au fond des filets, un peu contre le cours du jeu!

Les 20801 spectateurs présents au Stade Saputo ce soir-là se souviendront longtemps du tout  premier  but de l’Ivoirien en MLS. À noter qu’une tribune a pris l’accent haïtien pour donner de la voix et féliciter la belle victoire de l’équipe montréalaise.

Pourtant, très rapidement, l’égalisation de Chicago est arrivée. Suite à une faute dans la surface d’un défenseur de l’Impact, l’arbitre a sifflé un penalty, transformé par Jeff Larentowicz, à la 36e minute.

L’égalisation n’a pas plu aux joueurs de l’Impact et il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour avoir leur réaction. Sur un corner de Marco Donadel, le défenseur Wandrille Lefèvre s’est élevé plus haut que tout le monde et a battu Johnson, inscrivant ainsi son deuxième but de la saison.

Didier-Drogba-Chicago-02L ’avantage ne va être de très courte durée. Suite à une remise en jeu de Chicago, la défense de l’Impact sera totalement naïve. L’attaquant Gilberto, bien servi par Kennedy Igboananike, va égaliser.

À la 59e minute, de Chicago, l’intenable attaquant Igboananike va propulser de la tête le ballon dans les filets de Bush. Tout est à refaire pour les joueurs de Biello.

«C’est un nouveau départ avec le nouvel entraîneur, mais c’est la même saison, a expliqué Drogba. Peu importe les absents, les joueurs qui ont joué ce soir ont montré qu’ils peuvent contribuer à l’équipe. Nous avons démontré de belles choses en revenant dans le match pour gagner.»

Drogba-dépendance?

Didier Drogba a décidé de prendre les choses en main. Par deux fois en quatre minutes, il a réussi à retourner la physionomie du match. Sa technique, ses mouvements, son jeu de tête, ses qualités de leader et surtout de buteur ont permis à l’impact de se sortir du piège de Chicago.

Didier-Drogba-ChicagoÀ la 61e minute, suite à un coup franc joué rapidement par Piatti, Drogba a envoyé une frappe terrible qui s’est logée dans la lucarne gauche de Johnson. Puis quatre minutes plus tard, il s’est permis de reprendre de la tête, sa propre frappe repoussée par le gardien de Chicago.

«Nous avons commencé à mieux jouer vers la fin de la première demie, a indiqué l’entraîneur-chef Mauro Biello. Nous avons ensuite acquis de la confiance et nous avons mieux bougé le ballon. Didier se sentait bien et était prêt mentalement. Il n’a pas seulement marqué trois buts, il a aussi aidé défensivement. Il est venu ici pour gagner et il l’a bien démontré ce soir.»

Le joueur décisif que l’Impact a été cherché à Londres était au rendez-vous. L’un des meilleurs attaquants du monde de la dernière décennie est à Montréal.

Son adaptation est rapide et se voit dans son attitude sur le terrain avec ses coéquipiers. Ses aptitudes techniques, physiques et mentales vont faire grandir l’équipe, dorénavant  la prochaine étape est la qualification pour les séries.

Crédit: Impact de Montréal | Rogerio Barbosa

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE