Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran au Québec en automne

L’adaptation au théâtre du roman Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran sera présentée en Québec à l’automne prochain et c’est nul autre que son auteur qui personnifiera Momo.

Monsieur-Ibrahim-Fleurs-CoranLe romancier et dramaturge commencera sa tournée, le 16 novembre prochain et visitera une vingtaine de villes du Québec avec cette pièce produite par Didier Morissonneau. Jusqu’au 17 décembre 2016, Éric-Emmanuel Schmitt passera par Sherbrooke, Amos, Shawinigan, Montmagny, entre autres.

«Momo, maintenant adulte, se remémore son enfance. Celle d’un garçon juif de douze ans que la vie malmène, et qui se lie d’amitié avec Monsieur Ibrahim, l’épicier musulman du coin, vieil homme qui connaît les secrets du bonheur et du sourire…»

Le propos se veut une leçon de sagesse et de tolérance. Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran est le second volet d’une série de six récits sur les religions écrite par Éric-Emmanuel Schmitt. L’histoire a été adaptée au cinéma, permettant d’ailleurs à l’acteur Omar Sharif de gagner le César du meilleur acteur en 2004.

Faisant partie du cercle restreint des auteurs francophones contemporains les plus lus et les plus joués au monde, Éric-Emmanuel Schmitt est dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste. Membre du jury du Goncourt depuis cette année, il a par ailleurs obtenu le prix Goncourt de la nouvelle en 2010 pour son recueil Concerto à la mémoire d’un ange.

En plus d’avoir été récompensé par l’Académie française en juillet 2001 avec le Grand Prix du théâtre, pour l’ensemble de son œuvre, son roman La Femme au miroir lui a valu en 2011 le prix du roman historique, Prix Agrippa d’Aubigné.

En 2016, il a publié chez Albin Michel La nuit de feu dans lequel il raconte une randonnée dans le grand sud algérien alors qu’il n’a que 28 ans et au cours de laquelle il perd de vue ses compagnons et s’égare dans l’immensité du Hoggar.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.