Victoria Nkou est la Miss Afrique Montréal 2016

1

Victoria-Gabon-MAM2016 La Gabonaise Victoria Nkou a remporté l’édition 2016 du concours Miss Afrique Montréal, dont l’étape finale se tenait lors du Gala UmFazi, au Monument nationale, le 12 mars.

«Atteinte depuis longtemps de la fièvre de la danse, elle assume pouvoir danser 24h/24», peut-on lire dans la fiche descriptive de sa mise en candidature. Victoria succède à l’Algérienne Shanaz Abdellaoui qui avait décroché le titre l’an dernier.

Deux Burundaises se sont retrouvées dans le trio gagnant. La première dauphine s’appelle Bérénice Irakabaho et la seconde, Tessie Nikuze.

Tessie-Burundi-MAM2016
Tessie Nikuze

«Je voudrais prendre ce petit moment, pour vous remercier pour vos nombreux messages d’encouragements, vos partages de mes photos, ainsi que vos appels», avait confié sur sa page Facebook Tessie peu avant son sacre.

«J’ai été élue 1ere Dauphine, suivant l’INTELLIGENTE Miss Afrique Montréal 2016, Victoria du Gabon et en compagnie de ma chère Tessie du Burundi comme 2e dauphine. TOUTE UNE AVENTURE. Merci à tous pour votre soutien, de près ou de loin», a souligné sa compatriote Bérénice toujours sur le même réseau social.

«Malgré mes nombreuses années au Canada, je reste avant tout BURUNDAISE et je ne cesserais jamais de défendre l’honneur de mon pays ni de mon continent. Je suis si heureuse, wow!» a-t-elle ajouté.

Défendre plus que jamais l’Afrique

Bérénice-Burundi-MAM2016
Bérénice Irakabaho

Le thème de l’édition 2016 de Miss Afrique Montréal était «Je suis Alkebulan. Je suis l’Afrique d’hier et d’aujourd’hui» et l’objectif depuis six ans de concours et rendre hommage au continent africain.

C’est d’ailleurs le message qu’avait la nouvelle MAM, peu avant son couronnement, lorsque l’animateur Willy B. Rose lui a demandé quel rôle elle avait envie de jouer pour l’Afrique de demain. «Réconcilier l’Afrique avec son Histoire», a-t-elle lancé, précisant qu’il fallait au contraire et plus que jamais le valoriser.

MAM2016-Mike-Evariste
Crédit : Mike Evariste

Les prestations du groupe black royalty, de la troupe de cirque africaine Kalabante, de MusiQon, du Grand Maître ou encore de Shamir ont rythmé la soirée de ce sixième concours. C’est sans aucun doute l’artiste ivoirien Meiway et ses Zoblazo intermintables qui a fait le plus mouche.

Près de 800 personnes ont assisté à cet évènement, l’un des plus courus de la métropole, organisé depuis le début par le duo Moh Coulibally et Doro Saiz entourée d’une équipe toujours aussi inspirante et innovante.

Cette année, pour l’aventure de Miss Afrique Montréal, ce sont 15 candidates qui ont été choisies et qui représentaient 12 pays.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.