RIDM: une centaine de films pour tâter le pouls de la société

Jusqu’au 20 novembre, les Montréalais pourront, s’ils le désirent, prendre le pouls du monde, grâce aux films de la 19e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM).

Pour cette édition 2016, 128 films provenant de 35 pays, dont du continent africain, seront projetés au Cinéma du Parc, à la Cinémathèque québécoise, à l’Université Concordia, au Pavillon Judith Jasmin Annexe, mais aussi au quartier général des RIDM, situé 3450, rue Saint-Urbain.

freelancer-on-the-front-linesOutre la programmation, des rétrospectives, des tables rondes, des débats sur des enjeux de société, des projections spéciales ainsi qu’un volet musical est prévu tout au long du festival.

C’est le film Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi qui a ouvert les RIDM en proposant une immersion dans le quotidien de ce bout de terre italien aux prises avec un grave problème de réfugiés.

En clôture, les organisateurs des RIDM ont choisi Un journaliste au front de Santiago Bertolino, qui «donne un accès inédit au quotidien de Jesse Rosenfeld, un journaliste pigiste spécialisé dans la couverture de zones de conflit».

En compétition officielle, quatre catégories sont disponibles: Compétition internationale longs métrages, Compétition nationale longs métrages, Compétition internationale courts et moyens métrages et Compétition nationale courts et moyens métrages.

«Les RIDM cherchent avant tout à promouvoir et à réfléchir sur les visions les plus stimulantes et diversifiées du cinéma documentaire», rappelle le festival sur son site web.

Voici quelques choix de Touki Montréal :

Hissein Habré, une tragédie tachadienne de Mahamat-Saleh Haroun

-15 novembre, à 20 h 30, à la Cinémathèque québécoise

-19 novembre, à 14 h 30, à l’Université Concordia

Territoire perdu de Pierre-Yves Vandeweerd

-14 novembre, à 20 h 30, à la Cinémathèque québécoise

Entre les frontières d’Avi Mograbi

-15 novembre, à 20 h 30, au Cinéma du Parc

-19 novembre, à 18 h 00, à la Cinémathèque québécoise

Bunkers d’Anne Claire Adet

-11 novembre, à 18 h 00, au Cinéma du Parc

-14 novembre, à 17 h 45, au Pavillon Judith Jasmin Annexe

 

Madagascar, carnet de voyage

-19 novembre, à 19 h 00, à la Cinémathèque québécoise

Swagger d’Olivier Babinet

-13 novembre, à 18 h 00, à l’Université Concordia

-18 novembre, à 20 h 15, au Cinéma du Parc

Remains from the Desert de Sebastian Mez

-11 novembre, à 18 h 00, au Cinéma du Parc

-14 novembre, à 17 h 45, au Pavillon Judith Jasmin Annexe

Kwassa Kwassa de Tuan Andrew Nguyen

-11 novembre, à 18 h 00, au Cinéma du Parc

-14 novembre, à 17 h 45, au Pavillon Judith Jasmin Annexe

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE