Aladji Touré décrypte le Makossa

Aladji Touré, le bassiste et réalisateur camerounais était de passage à Montréal dans le cadre du Mois culturel de l’Association des Camerounais du Canada. Touki Montréal l’a rencontré pour un état des lieux du Makossa.

Pourquoi est-ce que le Cameroun regorge d’autant de bons bassistes?

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/06/Bassiste_Camerounais.mp3|titles=Bassiste_Camerounais]

S’il fallait définir le Makossa en quelques mots.

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/06/Origine_Makossa.mp3|titles=Origine_Makossa]

Le Makossa a aujourd’hui perdu de sa superbe. Quelles sont les raisons de cette chute?

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/06/Chute_Makossa.mp3|titles=Chute_Makossa]

Comment relancer alors ce style musical qui a placé le Cameroun au sommet de l’Afrique dans les années 70 et 80?

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/06/Relance_MAkossa.mp3|titles=Relance_MAkossa]

Comment est-ce qu’Aladji Touré a construit son empire TJR Music?

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/06/TJR_Music.mp3|titles=TJR_Music]

Un mot sur l’industrie du disque en Afrique, est-ce qu’Internet a sauvé l’industrie?

[audio:http://toukimontreal.com/actualites/wp-content/uploads/2011/06/Industre_musique_Afrique.mp3|titles=Industre_musique_Afrique]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.