Test de la montre connectée Forerunner 55 de Garmin

Impressionnante pour son autonomie, la montre Forerunner 55 de Garmin est un produit d’entrée de gamme bien étoffé et destiné aux débutants de la course à pied qui veulent aller néanmoins encore plus loin. On l’a essayé.

Vendue 259,99 CAD, la montre connectée Forerunner 55 permet à son utilisateur de profiter de jusqu’à 2 semaines d’autonomie sinon jusqu’à 20 heures pour ceux qui préférer l’utiliser en mode GPS (option Galileo et Glonass). Disponible en noir, blanc ou vert d’eau, cette montre est légère (37 g) et franchement confortable.

Lorsqu’on ouvre la boîte la première fois, on y découvre la montre Forerunner 55 (modèle en blanc dans notre cas), le câble de recharge (USB-C) ainsi que de la documentation. Le bracelet, en silicone, de 20 mm est facilement malléable. Le boîtier est de 42 mm avec du verre “chimiquement renforcé”. Pour l’écran, on parle d’une résolution de 208 x 208 pixels.

Une des particularités de ce produit, comme d’autres chez Garmin, c’est la présence de boutons physique (trois à gauche et deux à droite). Autrement dit, oublié l’écran tactile. Ici, on revient un peu dans l’ancien temps. Sauf qu’au final, on finit par s’y habituer et la présence des boutons n’affecte pas vraiment l’expérience-utilisateur et l’appréciation du produit.

Ce qui est certain c’est qu’avec cette montre, on est un peu loin des fonctions disons gadget qui permettent de prendre un appel directement sur son téléphone. Garmin a fait le pari de miser sur du contenu très orienté en offrant “tous les outils indispensables pour la course à pied.”

Qu’on se mette au 5 km ou qu’on décide de se lancer dans un premier 21 ou 42 km, la montre dispose d’outils adaptés. Soulignons par exemple la Garmin coach qui propose des conseils ainsi que des programmes d’entraînement gratuits qui s’adaptent à l’utilisateur et à ses objectifs.

En allant sur l’application Connect, ce dernier pourra alors voir les entraînements qui se synchronisent directement. Ceux qui veulent maintenir une certaine cadence dans leur activité ou leur longue sortie de la semaine pourront compter sur les alertes de cadence qui indiquent quand on sort un peu de sa plage fixée préalablement.

Le GPS intégré, qui permet de suivre la distance, la vitesse et lieux empruntés pendant l’activité extérieure, est fichtrement rapide à s’ouvrir et tout aussi précis.

Évidemment, il est possible de surveiller son état de santé et de bien-être grâce au moniteur de fréquence cardiaque au poignet. Notons toutefois que l’analyse du sommeil ne se consulte que dans l’application Connect de Garmin.

Plusieurs apprécieront les fonctions de sécurité et d’assistance permettant par exemple d’envoyer une position en temps réel à des proches de votre famille ou des amis en cas de besoin. Si vous êtes en chalet dans une région que vous ne connaissez pas et qu’il vous faut vos 10 km, pas d’inquiétude plus que çà pour vos proches.

“Si vous vous sentez en danger ou si votre montre détecte qu’un incident s’est produit, les fonctions d’assistance et de détection d’incident envoient un message contenant votre position aux contacts d’urgence” explique-t-on. La montre permet aussi de recevoir des notifications usuelles.

Une fois que l’activité est terminée, la montre propose un temps de récupération qui permet de savoir combien de temps vous devez vous reposer avant votre prochain effort important.

Si la course à pied reste le sport de prédilection, les fans de cyclisme, de Pilates, de HIIT ou de natation (en piscine) ne seront pas en reste et pourront aussi concernés. Elle dispose d’une résistance à l’eau de 5 ATM.

“Destinée à être portée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, la montre connectée Forerunner 55 vous aide aussi quotidiennement à prendre soin de vous avec un suivi de votre rythme cardiaque, des calories brûlées, des pas effectués, de la qualité de votre sommeil, de votre niveau de stress…” explique la compagnie.

Une des fonctionnalités qu’on apprécie, c’est le rappel Détente qui invite l’utilisateur à faire une courte activité de respiration. Qui dira non à un moment de détente ? Notons aussi que comme les montres Venu SQ et Lily de Garmin, la Forerunner 55 permet aux femmes de suivre leur cycle menstruel ou leur grossesse.

On n’a pas parlé de l’affichage qui est selon la compagnie “antireflet” et “MIP transflectif”. Un peu comme la présence de bouton, l’utilisateur finir par s’habituer.

En résumé

On a aimé

  • Le rapport qualité-prix
  • L’autonomie
  • Le bouquet proposé pour la course
  • La très bonne tenu et précision du GPS intégré

On a moins aimé

  • Résolution faible de l’écran
  • Pas de musique ni d’option de paiement
  • Certaines données dispo seulement sur l’application

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.