Nouvelle édition des “Carnets d’Algérie” de Jacques Ferrandez

La maison d’édition Casterman a récemment publié une nouvelle édition du second cycle de la série Carnets d’Orient de l’auteur Jacques Ferrandez qui revient sur les deux derniers siècles de l’histoire de l’Algérie.

Sortie au printemps, cette réédition de cette oeuvre majeure du bédéiste français natif lui aussi d’Algérie (à Alger, en 1955) comprend 368 pages, dispose d’une couverture cartonnée et le format est de 190 par 268.

La première édition avait été couronnée du prix Spécial du jury Historia en 2012. Il faut souligner que plus de 415 000 exemplaires avaient été vendus avec les trois premiers volets. Comme la première fois, cet ouvrage contient les cinq tomes suivant: La Guerre fantôme, Rue de la Bombe, La Fille du Djebel Amour, Dernière demeure, Terre Fatale.

“La série Carnets d’Orient, commencée en 1987 dans (A Suivre) et couronnée de prix, retrace les deux derniers siècles de l’histoire de l’Algérie, de sa conquête par la France en 1830 jusqu’au début du XXIe siècle”, a rappelé la maison d’édition.

Par ailleurs, un nouveau cycle de trois tomes a également été publié. Il s’agit de “Suites Algériennes” qui proposera un tome par année. Au menu, “l’Histoire secrète de l’Algérie de l’indépendance à aujourd’hui”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.