Impact de Montréal : en sélection, Ambroise Oyongo ratera des matchs

Oyongo-ItwLe défenseur de l’Impact de Montréal, Ambroise Oyongo, fait partie de la liste des 27 joueurs convoqués par le sélectionneur camerounais Voolker Finke pour le premier match des qualifications comptant pour la CAN 2017 au Gabon.

L’international camerounais a récemment rejoint ses coéquipiers et a même été titulaire, le 23 mai (contre Dallas), après une saga sur son transfert des Red Bulls de New York à l’Impact de Montréal. À l’époque de la transation, il était en compétition avec les Lions indomptables en Guinée équatoriale pour la Coupe d’Afrique des Nations.

«Là, je viens ici pour être meilleur, a indiqué Oyongo après son tout premier entraînement. Pour que tu sois vu n’importe où, il faut que tu joues, il faut que tu montres ton talent, que tu sois le meilleur. Là, certainement, il y aura des propositions. Tu peux décider de rester. Ça dépend du choix, de comment on t’accueille. Si tu es mieux là, je ne vois pas pourquoi aller ailleurs.»

Pendant la saga, le défenseur s’est entraîné au Cameroun, même  s’il a reconnu qu’il avait un retard physique sur ses autres partenaires. L’international, qui portera le numéro 2, a toutefois disputé tous les matchs avec sa sélection.

Impact-Dallas-Oyongo-01Oyongo était notamment dans le groupe camerounais qui a fait le voyage en Asie au mois de mars. Il était titulaire dans la défense aux côtés de Henri Bedimo, Aurelien Chedjou et Ngweni Ndasi Kadiang lors de la courte victoire des lions indomptables contre l’Indonésie à Djakarta. On l’a également vu à droite de la défense lors de la victoire du Cameroun contre la Thaïlande (3-2).

Pour son entraîneur montréalais Frank Klopas, il faut tourner la page et maintenant se concentrer sur l’avenir. «Qu’il soit mal conseillé ou que ce soit autre chose, il reste un jeune joueur, a-t-il dit. Je crois que tout ça est derrière nous. C’est certain qu’il doit se prouver au groupe, mais c’est un garçon humble, avec une bonne attitude.»

Bons échos de News York

Au sein des Reds Bulls de News, où il a évolué, Ambroise Oyongo a laissé une bonne impression. Son ex-capitaine, Thierry Henry, parle d’un joueur «très actif» qui « joue avec passion ».

Oyongo-Entrainement«Tu le fais jouer à droite, à gauche comme ailier ou comme défenseur latéral gauche, a ajouté l’ancien capitaine d’Arsenal. Je suis certain que tu pourrais même le faire  jouer au poste de défenseur central ou avant-centre. Je ne sais pas s’il sera bon à toutes les positions, mais il donnera son maximum.»

Autre témoignage, celui de Tim Cahill, qui a aussi évolué de longues années à Everton, en Angleterre. «C’est un excellent joueur, a-t-il confié. Je suis très heureux pour lui parce que c’est un jeune qui veut apprendre. Au camp d’entraînement, il était toujours le joueur que je voyais tôt le matin dans le gym. Tu peux te demander si c’est éphémère, mais dans son cas, il a continué. Il comprend et travaille fort.»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.