Test du bracelet d’activités Fitbit Charge 3

0

Sorti à l’automne dernier, le bracelet d’activités Charge 3 du géant Fitbit est présenté comme «le meilleur bracelet pour la forme et le sport qui donne de précieuses informations pour progresser». Touki Montréal l’a essayé.

Le bracelet, très léger,  dispose de fonctionnalités traditionnelles de suivi d’activités. Pour ce modèle, Fitbit a décidé d’ajouter l’option d’étanchéité (jusqu’à 50 mètres) qui permet aux utilisateurs d’avoir un suivi de leurs activités nautiques, notamment.

Question autonomie, le bracelet peut tenir jusqu’à 7 jours, assure l’entreprise, considérée par plusieurs comme un leader mondial de la forme et de la santé connectées. Elle a d’ailleurs vendu 35 millions d’appareils de sa gamme Charge.

«Avec Charge 3, nous nous basons sur le succès de notre famille de produits Charge afin d’offrir notre bracelet de suivi le plus innovant, offrant un design de première qualité mince et confortable, ainsi que des fonctionnalités avancées de santé et de forme», confiait James Park, co-fondateur et PDG de Fitbit, en marge du lancement.

Selon ce dernier, le bracelet permettra «d’améliorer l’expérience des utilisateurs en leur offrant un modèle plus avancé et d’aller rejoindre de nouveaux utilisateurs qui souhaitent un dispositif de suivi élégant et abordable sous forme de bracelet».

Lorsqu’on porte la montre à son poignet, effectivement, elle est élégante, mais surtout discrète et comme elle est légère, on finit par l’oublier.

Sur la montre, il n y a pas vraiment de boutons. Il faut balayer l’écran (dans tous les sens) et se servir du bouton situé le côté gauche pour naviguer à travers les menus.

En outre, l’installation puis l’utilisation de l’application Fitbit et la montre se fait assez facilement.

En plus des notifications d’appels et de textos, on apprécie la nouvelle fonction de notification de la météo, ce qui en fait un compagnon de sport et de vie très pratique.

Pour le reste, le Fitbit Charge 3 permet avec une bonne fiabilité de suivre sa fréquence cardiaque, ses activités quotidiennes, son sommeil et d’en savoir plus sur les calories brûlées. Plus de 15 modes d’exercice sont proposés à l’utilisateur dont, le suivi de santé féminine.

Une fois pendant notre essai, la montre ne s’allumait plus. Rien qu’un écran noir. Pour remédier au problème, il a fallu reinitialiser le produit. On a pas eu d’autres soucis en trois mois.

Annoncée dès le mois d’août, le Charge 3 est en vente depuis octobre à environ 200 $ CAD, au prix régulier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.