Le gynécologue congolais Denis Mukwege honoré à Montréal

Dernier lauréat du prix Nobel de la paix, le gynécologue congolais Denis Mukwege, qui fait l’objet de plusieurs films et ouvrages, a reçu un doctorat honoris causa de l’Université de Montréal.

Crédit: Amélie Philibert

L’évènement s’est tenu, en marge de  la Collation des doctorats de troisième cycle, le 7 juin prochain à l’amphithéâtre Ernest-Cormier, à l’Université de Montréal (UdeM).

Au cours de la même journée, une entente a été signée entre plusieurs unités de l’établissement universitaire et le centre hospitalier du Dr Mukwege.

“En lui remettant cette distinction, nous accueillons le Dr Mukwege dans la grande communauté de l’UdeM. Ce médecin, plus grand que nature, représente pour les finissants de l’UdeM un grand exemple de courage et d’humanisme », a fait savoir le recteur Guy Breton.

Celui qu’on appelle affectueusement «l’homme qui répare les femmes» travaille depuis 1999 à l’hôpital de Panzi, à Bukavu, où il passe la plupart de son temps à soigner des femmes qui ont été violées et mutilées par des hommes parfois en groupe et en public, dans un pays décimé par la guerre et les conflits.

«Dans les zones de conflit, les batailles se passent sur les corps des femmes», a-t-il déjà déclaré.

Outre celui de l’UdeM, le Dr Mukwege a reçu un doctorat honoris causa de l’Université d’Angers, ou il a fait sa spécialisation, mais aussi de l’Université de Liège et de Lisbonne.

Le chirurgien-gynécologue congolais a été récompensé à de nombreuses reprises. En 2014, il a été lauréat du prix Sakharov de l’Union européenne ainsi que le Prix des droits de l’homme des Nations unies, en 2008.

En recevant son prix Nobel, en décembre dernier, le plus populaire des médecins congolais avait dit ceci: «J’accepte ce prix #Nobel de la Paix au nom du peuple #Congolais et le dédie à toutes les victimes de violences sexuelles à travers le monde. Nous devons ensemble saisir cette opportunité pour tracer une ligne rouge contre l’usage des violences sexuelles comme arme de guerre».

Denis Mukwege est diplômé en médecine de l’Université du Burundi (1983). Il a aussi fait sa spécialisation en gynécologie en France.

Plusieurs ouvrages et films sont consacrés à son travail. Citons le documentaire Congo, un médecin pour sauver les femmes de la Sénégalaise Angèle Diabang ou encore L’homme qui répare les femmes, la colère d’Hippocrate de Thierry Michel et Colette Braeckman, les deux projetés dans le cadre du Festival Vues d’Afrique 2015 ou la BD Kivu de Simon et Van Hamme chez Lombard et le livre L’homme qui répare les femmes.

Pour en savoir plus:

Courtoisie Photos: Facebook du Dr Mukwege.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.