Fitbit Charge 4: enfin le GPS intégré dans un bracelet Fitbit

Précurseur dans le domaine des bracelets d’activité connectés, Fitbit intègre enfin un GPS dans son dernier bracelet, la Fitbit Charge 4. Touki Montréal a pris le temps de l’essayer pour vous. Voici ce que nous en avons pensé.

Le bracelet d’activités Fitbit Charge 4 dispose du GPS

Nous avons aimé :

1. Le GPS intégré : Certains l’attendaient depuis longtemps et Fitbit a enfin exaucé leurs prières. La nouvelle mouture du bracelet Fitbit dispose désormais d’un GPS intégré. Il n’est plus nécessaire de traîner son téléphone pendant ses séances de course ou de vélo à l’extérieur pour avoir des statistiques en temps réel (nombre de kilomètres, rythme cardiaque, rythme de course…) Une fonction qui était réservée uniquement aux modèles plus chers de la marque.

2. L’autonomie : Avec quelques séances d’entraînement par semaine, la batterie de la Charge 4 dure très aisément plusieurs jours (jusqu’à 7 d’après le constructeur). Bien entendu, si on active le GPS, la batterie se décharge beaucoup plus rapidement (environ 5 heures selon Fitbit). Mais il n’y a pas à dire, l’autonomie est l’un des points forts de la Charge 4, tout comme la Huawei Watch GT2 que nous avons essayé récemment (mettre un lien ici). 

3. La fiabilité du GPS et du moniteur d’activité : Nous l’avons comparée avec d’autres appareils intégrant un GPS, et on peut dire que celui de la Charge 4 n’a pas à rougir de ses performances. Du côté du moniteur d’activité qui calcule les distances, les calories, la fréquence cardiaque ou encore le sommeil, la fiabilité est également au rendez-vous. Si vous préparez une course, on ne peut que vous le conseiller. Petite nouveauté : le bracelet intègre également le Fitbit Pay.

4. Le confort : Contrairement aux montres connectées qui sont plus massives au poignet, les bracelets Fitbit sont minces et extrêmement légers avec ses dimensions (35,8 mm de longueur,  22,7 mm de largeur et 12,5 mm en hauteur). On peut donc les porter sans qu’ils occasionnent de l’inconfort, même lorsqu’on dort. Et comme ces bracelets sont résistants à l’eau (jusqu’à 50 mètres), on ne craint pas d’aller piquer une tête dans la piscine ou dans un lac avec.

Nous avons moins aimé :

1. La connectivité avec l’application : Nous avons éprouvé quelques difficultés pour connecter notre téléphone Android au bracelet à sa réception (après plusieurs redémarrages et tutoriels sur YouTube, il fallait se rendre dans les paramètres avancés et décocher l’option de contrôle de l’énergie des applications pour que la montre se connecte enfin… Si jamais ça vous arrive, vous saurez quoi faire).

2. La gestion de Spotify : Comme argument de vente, Fitbit met de l’avant que Spotify fonctionne sur sa Charge 4. En réalité, la Charge 4 fonctionne comme une télécommande pour votre téléphone (on peut mettre sur pause, changer de chanson…). Mais pour cela, vous devez avoir votre téléphone sur vous. 

3. Impossible de voir l’heure en plein exercice : Si vous êtes en pleine séance d’exercice sur votre Fitbit, il n’est pas possible d’en sortir pour voir l’heure ou pour utiliser la fonction Spotify, à moins d’arrêter l’exercice complètement. Pas très pratique lorsque vous êtes en plein exercice et que vous voulez savoir l’heure.

En conclusion : Globalement, la Fitbit Charge 4, est un bon choix pour ceux qui veulent un bracelet connecté avec un bon nombre de fonctionnalités. L’écran est certes petit et en noir et blanc, mais ce bracelet reste un très bon choix, surtout pour son prix (199 $ chez plusieurs détaillants).

Notre verdict : 4/5

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.