«Aulcie»: une superstar du basket-ball à la vie hors normes

Présenté à la 15e édition du Festival israélien de Montréal, le documentaire Aulcie, réalisé par Dani Menkin, suit Aulcie Perry, ex-star de basket-ball à Tel-Aviv, qui a connu une vie personnelle aussi mouvementée que son talent. C’est un film poignant sur un homme qui a décidé, à travers les retrouvailles, avec sa fille biologique, de raconter SON histoire.

C’est un événement qui a mené la réalisation de ce documentaire: Aulcie Perry s’est retrouvé entre la vie et la mort, ce qui a provoqué chez lui une  envie de parler. Non pas forcément au public, mais à sa fille biologique qu’il n’a jamais vue.

À travers elle, il revient sur son expérience de basketteur et celle d’un homme adulé par toute une ville qui a été marqué.

L’histoire retrace son départ en Israël, au milieu des années 70, suite au refus de l’équipe NBA de New York, les Knicks, de lui offrir un contrat. Il s’exile, pour le plus grand plaisir de ses partisans, au Maccabi Tel-Aviv avec qui il a connu de grands succès prestigieux, dont deux victoires en coupe d’Europe.

Puis la célébrité lui fait tourner la tête. À l’époque, il mène une vie de star et il est en couple avec un mannequin israélien. Son corps plus faible, la prise de médicaments et de drogues, son absence lors d’un match de coupe d’Europe sonne le glas de sa carrière.

S’en suit une conversion au judaïsme, un changement de nom puis une succession de mauvais choix qui l’emmène jusqu’en prison…

Dani Menkin mène avec de justesse la chronologie des événements dans la vie d’Aulcie. Il réussit grâce à une frise chronologique oscillant entre de nombreux flash-back sur sa carrière de joueur, sa vie privée et aujourd’hui où le réalisateur le montre dans sa recherche de sa fille.

La qualité des images d’archives, que ce soit sur le terrain de basket ou en dehors, ou dans sa vie de tous les jours, apporte une plus-value certaine au récit. On le voit dans une culture et une religion qui lui sont méconnues, lui l’américain originaire de Caroline du Nord.

C’est une  aventure extraordinaire mise en avant par une multitude d’intervenants, pertinents de par leur vision de la carrière et de la vie d’Aulcie Perry. Bref, ce documentaire est un petit bijou passionnant et qui conviendra autant aux fans de la balle orange qu’aux ceux amoureux de belles histoires…

  • Aulcie
  • Dani Menkin (2019)
  • Documentaire, 75 min, Israël

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.