La sublime voix de Clerel charme le Festival de jazz de Montréal

Découvert par le grand public grâce à l’émission “La Voix” cette année, le chanteur Clerel a fait un passage remarqué au Festival international de jazz de Montréal grâce à sa voix suave et son univers acoustique tout en douceur.

L’artiste de 28 ans, originaire du Cameroun, était sur scène, sa guitare acoustique à la main, accompagné d’un autre guitariste.

Sans fioritures, il a interprété des titres de son mini-album Songs From Under A Guava Tree, sorti l’automne dernier, lors d’une prestation (trop courte) d’une vingtaine de minutes.

Au fil des chansons, Clerel a fait découvrir l’étendue de ses talents d’interprète. Sa voix suave, douce, profonde touche droit au coeur. Difficile de ne pas tomber sous le charme.

Peu bavard sur scène, le chanteur s’est appliqué à faire découvrir son univers qui gravite autour de la guitare à travers de magnifiques titres tels que “Wild Things”, “Kiss the Whole World”, l’inédit “Talking About Love” ou encore le sensationnel “Blackstone”.

Ce jeune musicien, qui marche tout droit dans les pas d’Al Green et de Marvin Gaye, aura de quoi vous séduire. Touki Montréal vous le recommande chaudement parce que pour nous, c’est un vrai coup de cœur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.